Grève SNCF du 7 décembre : trains supprimés, retards, TER et TGV, de fortes perturbations attendues

Publié le
Écrit par Armelle Goyon .

Trois syndicats de la SNCF ont à nouveau déposé un préavis de grève pour ce mercredi 7 décembre. Principale revendication : une augmentation générale des salaires. Le trafic risque d'être fortement impacté.

Nouveau préavis de grève à la SNCF. Ce week-end, une partie des contrôleurs ont cessé leur travail entraînant l’annulation de 60 % des TGV et Intercités. Les organisations syndicales CGT, CFDT et Sud-Rail lancent un appel à la mobilisation ce mercredi 7 décembre. Un préavis de grève unitaire a été déposé du mardi 6 décembre à 20h au jeudi 8 décembre à 8h.

Principal revendication : l'augmentation générale des salaires.

Ce préavis de grève à la SNCF intervient le jour des négociations annuelles obligatoires, qui portent sur les rémunérations. 

Les revendications des cheminots sont :

  • une hausse générale des rémunérations 
  • une augmentation de l’indemnité de résidence et des primes
  • la reconnaissance de l’ancienneté, de la qualification et de l’expertise des cheminots 
  • un véritable 13e mois pour tous les cheminots
  • la rétroactivité au 1er janvier 2022 des mesures qui ont été annoncées le 6 juillet dernier

Le 6 juillet dernier, à la suite d’une journée de mobilisation, la direction de la SNCF avait accordé une hausse moyenne des rémunérations des cheminots de 1,4 %. 

Pour les syndicats, ce geste n’est pas suffisant en pleine crise économique.

Les cheminots connaissent des difficultés croissantes à boucler leurs fins de mois.

Communiqué SNCF CGT

 "A Montpellier notamment, il y a des cheminots qui ne viennent plus travailler car cela leur coûte trop cher. Plutôt que de payer le plein d'essence, ils préfèrent se mettre en maladie, ils n'ont plus les moyens de venir travailler", affirme un syndicaliste interrogé par France 3 Occitanie.

"Les salaires sont gelés depuis 8 ans à la SNCF, on veut au moins l'équivalent de l'inflation", explique quant à lui Sébastien Mourgues de la CGT Cheminots Languedoc-Roussillon. 

Trafic fortement perturbé

Le 18 octobre dernier, la grève a été suivie à 40 % en ex-Languedoc-Roussillon. Ce mercredi,  l'impact risque d'être plus fort car les cheminots vont se rendre à Toulouse pour soutenir ceux des leurs qui passent en conseil de discipline. 

En conséquence, certains TGV et Intercités seront supprimés. De même, les lignes TER des régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est, Occitanie et PACA seront perturbées.

Pour suivre en direct l'évolution du trafic,  rendez-vous dès ce soir 17 h sur : 

Comme lors de chaque mobilisation, les voyageurs dont le train est annulé devraient être prévenus par SMS, mail ou push sur leur smartphone.

Si votre train est annulé en raison de cette grève, la SNCF permet d'échanger son billet pour une autre date sans payer de frais. Pour ce faire, vous pouvez vous rendre en guichet ou effectuer l'échange sur le site de la SNCF. Attention toutefois, la compagnie rappelle que les démarches doivent être effectuées avant le départ théorique de votre trajet. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité