Cet article date de plus de 4 ans

Guide Michelin 2017: qui aura une nouvelle étoile ?

En 2017, le guide Michelin a distribué plus d'étoiles qu'en 2016. Le palmarès du nouveau guide est attendu demain jeudi 9 février. On sait déjà que 616 restaurants seront distingués en France, contre 600 l'an dernier.
Dans les cuisines de Gilles Goujon chef 3 étoiles depuis 2010 dans son auberge du vieux puits de Fontjoncouse lors du tournage en octobre 2015 de l'émission Enquêtes de Régions sur France 3.
Dans les cuisines de Gilles Goujon chef 3 étoiles depuis 2010 dans son auberge du vieux puits de Fontjoncouse lors du tournage en octobre 2015 de l'émission Enquêtes de Régions sur France 3. © France 3 LR


70 établissements gagnent des étoiles dans l'édition 2017, 52 en perdent


5 critères sont notés par les inspecteurs du guide Michelin qui se rendent incognito dans les restaurants : la qualité des produits, la maîtrise des cuissons, la personnalité du chef en cuisine, le rapport qualité/prix et la régularité de la qualité des plats. Le service et le décor n'entrent pas dans la notation.

Dans l'ex-Languedoc-Roussillon en 2016, 21 restaurants sont étoilés au Michelin : 18 établissements ont 1 étoile, 2 en ont 2 et un seul restaurant a la récompense suprême, celui de Gilles Goujon à Fontjoncouse dans l'Aude.

Le chef Gilles Goujon, trois étoiles au Michelin, pose dans son restaurant L'Auberge du Vieux Puits, à Fontjoncouse, dans l'Aude - archives
Le chef Gilles Goujon, trois étoiles au Michelin, pose dans son restaurant L'Auberge du Vieux Puits, à Fontjoncouse, dans l'Aude - archives © REMY GABALDA / AFP


Liste des restaurants étoilés du Languedoc-Roussillon : 

1 étoile : 
- Pyrénées-Orientales : 
Le Fanal - Pascal Borell, Banyuls-sur-mer
La Balette, Collioure
La Galinette, Perpignan
La coopérative, Bélesta
L'auberge du Cellier, Montner
- Aude :
Le puits du Trésor, Lastours
La table St Crescent, Narbonne
La Barbacane, Carcassonne
Le domaine d'Auriac, Carcassonne
- Hérault : 
L'octopus, Béziers
La Coquerie, Sète
La réserve Rimbaud, Montpellier
Le restaurant de Lauzun, Gignac
-Gard : 
Le mas de Bourdan, Nîmes
Le prieuré, Villeneuve-les-Avignon
Entre vignes et garrigue, Pujaut
La table d'Uzès, Uzès
- Lozère :
Cyril Attrazic, Aumont-Aubrac

2 étoiles :
- Aude :
Le parc - Franck Putelat, Carcassonne
- Gard :
Alexandre, Garons

3 étoiles :
- Aude :
L'auberge du vieux puits, Fontjoncouse

Une étoile au Michelin représente une augmentation de 20 à 30% du chiffre d'affaires pour le restaurant récompensé. Une pression supplémentaire aussi. 

Si certains restaurants comme la maison Troisgros ou Paul Bocuse ont 3 étoiles depuis les années 60, conserver sa note est difficile. Et une étoile ne suffit pas à assurer le pérennité d'un établissement : à Montpellier, le Mia, récompensé en février 2016 par une étoile, a fermé ses portes quelques mois plus tard, le 1er octobre 2016.

Le guide rouge a été créé en 1900 par André et Edouard Michelin, propriétaires de la célèbre marque de pneumatique, à destination des automobilistes.

Le guide sera en vente le 15 février 2017. Il s'écoule chaque année à 150 000 exemplaires.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gastronomie sorties et loisirs guide michelin cuisine