Il y a 20 ans, Clapiers accueillait l'équipe du Paraguay

En 1998, Montpellier accueillait la coupe du monde de football. L'équipe du Paraguay décidait d'installer son camp de base à Clapiers. 20 ans après, les habitants se souviennent.

En 1998, Montpellier accueillait la coupe du monde de football. L'équipe du Paraguay décidait d'installer son camp de base à Clapiers. 20 ans après, les habitants se souviennent.
En 1998, Montpellier accueillait la coupe du monde de football. L'équipe du Paraguay décidait d'installer son camp de base à Clapiers. 20 ans après, les habitants se souviennent.
C'est une sorte de pélerinage pour Marcel, 20 ans après, jour pour jour, il foule la pelouse sur laquelle  l'équipe du Paraguay s'entraînait." Ca a crée une révélation dans le patelin. Il y avait une moitié qui était pour eux et une moitié qui était pour la France. Ils s'étaient très bien intégrés. Aux entraînements, il y avait un monde extraordinaire."

Aux entraînements, il y avait un monde extraordinaire !


Les habitants vont tout de suite adopter l'équipe en résidence dans leur village. Mais dès leur arrivée, le même Marcel mais avec 20 ans de moins, se méfie de ces footballeurs sudaméricains inconnus du public ! "Il faudra faire attention. J'ai bien peur qu'ils sachent faire plus que ce qu'ils nous ont fait voir."

Pendant ce mois de juin 1998, Clapiers prend fait et cause pour le Paraguay. Car au milieu de cette sélection d'anonymes, il y a El macho, José Luis Chilavert ! "Les gamins étaient autour du stade. Un jour, Chilavert leur  fait signe. Il les a invités à venir tirer au but. C'était assez phénoménal. Je ne sais pas si aujourd'hui on aurait une telle proximité. Sans doute pas," se souvient Eric Penso, maire de Clapiers.

Un jour, Chilavert leur  fait signe. Il les a invités à venir tirer au but. C'était assez phénoménal


A l'époque, le maire de Clapiers était adjoint aux sports. Il se souvient que le 28 juin, lorsque le Paraguay rencontre la France en 8ème de finale, les habitants étaient très partagés.

La France se souvient du but en or  qui changera le destin des tricolores. A Clapiers, on n'a pas oublié celui qui l'a encaissé. En l'honneur de Chilavert et de ses joueurs, une rue du village leur a été dédiés. 
 
durée de la vidéo: 02 min 24
Il y a 20 ans Clapiers accueillait l'équipe du Paraguay



  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coupe du monde de football football sport