Ils marchent 300 kilomètres entre Lyon et Montpellier pour sensibiliser sur la condition des sans-abris

Deux personnes ont fait une marche de plus de 300 kilomètres entre Lyon et Montpellier pour alerter sur le quotidien difficile des sans-abris. Pendant 10 jours, ils se sont mis dans la peau de SDF et sont allés à la rencontre des gens pour les sensibiliser sur les conditions de vie des SDF.

Miloud Bouhidel et Mohamed Djellouah lors de leur périple - 25 décembre 2019
Miloud Bouhidel et Mohamed Djellouah lors de leur périple - 25 décembre 2019 © Mohamed Djellouah
A l’origine de cette marche, Mohamed Djellouah et Miloud Bouhidel, tous les deux engagés dans des associations caritatives dans la région lyonnaise, "Donner des ailes" pour le premier et "Des sourires, un espoir pour la vie" .

Le duo a pris sur ses congés pour réaliser leur périple, plus de 300 kilomètres en 10 jours.
 
 

De Lyon à Montpellier


Le 21 décembre dernier, ils partent de la mairie de Saint-Fons à côté de Lyon. Leur objectif parcourir plus de 300 kilomètres à pied pour rejoindre Montpellier. Le duo a parcouru environ une trentaine de kilomètres par jour. Tout ça dans le but de sensibiliser sur la condition des sans-abris aujourd’hui :

On veut sensibiliser les gens pour qu’ils arrêtent déjà de regarder les sans-abris comme des clochards. Et puis aujourd’hui, les gens dans le besoin ne sont pas forcément des SDF.

 

Dans la peau d’un SDF pendant 10 jours


Pour cela, ils se sont mis dans la peau de SDF pendant 10 jours. Ils sont partis avec seulement un sac de couchage, deux plaids et une tente, sans argent, sans nourriture. Le plus dur, le manque d’hygiène nous dit Mohammed :

On se pose tout le temps la question, comment on va faire pour se doucher, où est-ce que l’on peut aller. Et pour la nourriture c’est pareil. Nous sommes obligés de demander aux gens, aux commerçants et par ce biais là on les sensibilise aussi.


Pendant son parcours, Mohamed et Miloud sont allés à la rencontre des gens pour expliquer leur démarche :

Ce qu'on veut aussi c'est que les gens arrêtent d'ignorer les sans-abris, qu'ils les regardent et qu'ils aident aussi. 


Plusieurs personnes les ont d’ailleurs retrouvés pour terminer le parcours.
 

Une cagnotte sur internet


Le duo a également partagé sur les réseaux sociaux son épopée. Tous les jours, une vidéo ou une photo pour raconter leur quotidien.

 

Dans cette vidéo, publiée le 27 décembre, au 6ème jour de marche, ils nous expliquent qu’ils ont pris leur première douche depuis 4 jours, mais aussi qu’ils ont été accueillis par le personnel hospitalier de Bagnols-sur-Cèze :

Ils nous ont fait visiter l'hôpital et nous leur avons expliqué notre démarche, ils nous ont offert le café, de la nourriture aussi.

 

Ils ont également créé une cagnotte en ligne. Pour l’instant, 2500 euros ont été récoltés. Cet argent nous allons le départager entre différentes associations lyonnaises qui œuvrent pour la cause des plus démunis nous explique Mohamed.  
 

Quatre SDF retrouvés morts à Montpellier


L'histoire avait ému les Montpelliérains : le corps d'un SDF de 39 ans avait été retrouvé jeudi 12 décembre à proximité du square Planchon, face à la gare de Montpellier. "Momo", comme le surnommait les associations d'aide aux sans-abris, n'avait pas pu être réanimé par les pompiers du SDIS34 et par le SAMU. Une marche avait été organisée le 24 décembre pour rendre hommage à Momo. 


En 2019, quatre SDF sont morts dans les rues de Montpellier. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sdf société manifestation économie social
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter