Montpellier : 16 tombes profanées et dégradées dans le cimetière de Celleneuve

Montpellier - l'entrée du cimetière Celleneuve - archives / © google street view
Montpellier - l'entrée du cimetière Celleneuve - archives / © google street view

Ce nouvel acte de vandalsime dans un cimetière de l'Hérault a été perpétré ce jeudi de l'Ascension. Au moins 16 tombes ont été profanées et des croix cassées dans le cimetière de Celleneuve à Montpellier. Une enquête est ouverte pour retrouver le ou les auteurs des dégradations.

Par Fabrice Dubault


Le saccage d'au moins 16 tombes du cimetière de Celleneuve a eu lieu jeudi après-midi. C'est la gardienne du site qui a donné l'alerte vers 17h.
Des croix ont été cassées et des décorations funéraires jetées ou renversées dans les allées.

Titina Dasylva, adjointe au maire de Montpellier, déléguée à la sécurité de la Ville s'est rendue jeudi au cimetière de Celleneuve, suite à la profanation. "C'est un acte gratuit et humainement violent" pour l'élue.

Le cimetière a été fermé jeudi pour permettre le travail des enquêteurs. Des relevés d'ADN ont été effectués.
Il a rouvert ce vendredi en fin de matinée.
 

Voici le reportage de Romane Viallon et Christophe Monteil, avec Michèle Hernandez, habitante du quartier, et Titina Dasylva, déléguée à la mairie de Montpellier en charge de la sécurité.
 
Montpellier : 16 tombes vandalisées au cimetière de Celleneuve
En plein weekend de l'Ascension, au cimetière des Hauts de Celleneuve à Montpellier, 16 tombes ont été vandalisées. Les services de la Ville ont nettoyé les dégâts mais une enquête a été ouverte par la police de la sûreté départementale de l'Hérault et des relevés d'ADN ont été effectués. Le cimetière a rouvert vendredi 31 mai en fin de matinée. Avec Michèle Hernandez, habitante du quartier, et Titina Dasylva, adjointe au maire de Montpellier en charge de la Sécurité. - France 3 Occitanie - Romane Viallon, Christophe Monteil

A lire aussi

Sur le même sujet

Au lycée de Lattes, Jacques Chirac entre dans l'Histoire

Les + Lus