Montpellier : 20 ans de réclusion pour le crime de Capestang

La préméditation n'a pas été retenue à l'encontre de Jesus-Gabarre-Utrera reconnu coupable de l'homicide  d'un retraité en février 2015. La victime avait été retrouvée dans le canal du Midi le crâne fracassé, une ceinture nouée autour du cou et une lame de couteau plantée dans la nuque. / © V. Luxey FTV
La préméditation n'a pas été retenue à l'encontre de Jesus-Gabarre-Utrera reconnu coupable de l'homicide  d'un retraité en février 2015. La victime avait été retrouvée dans le canal du Midi le crâne fracassé, une ceinture nouée autour du cou et une lame de couteau plantée dans la nuque. / © V. Luxey FTV

La préméditation n'a pas été retenue à l'encontre de Jesus-Gabarre-Utrera reconnu coupable de l'homicide  d'un retraité en février 2015. La victime avait été retrouvée dans le canal du Midi le crâne fracassé, une ceinture nouée autour du cou et une lame de couteau plantée dans la nuque.

Par Josette Sanna

Il aura fallu seulement quatre heures aux jurés de la cour d'assises de l'Hérault à Montpellier pour rendre leur verdict : 20 ans de réclusion contre Jésus Gabarre-Utrera.
L'homme a été reconnu coupable du meurtre d'un homme de 69 ans en février 2015 à Capestang . La victime avait rendez-vous avec l'accusé pour une relation sexuelle. Elle avait été retrouvée le crâne fracassé, gisant dans le canal du Midi, pantalon baissé, une lame de couteau plantée dans la nuque.
Les jurés de la cour d'assises n'ont pas retenu la préméditation.
L'avocat général qui avait requis trente ans de réclusion criminelle a annoncé dès ce jeudi avoir fait appel de ce verdict. Il y aura donc un nouveau procès.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Lozère : agriculteurs et parc national des Cévennes au bord du divorce

Les + Lus