Montpellier : Charlotte Bonnet bat le record de France de Camille Muffat sur 100 m libre

Charlotte Bonnet a fortement impressionné pour la 1re journée des Championnats de France en petit bassin, en s'adjugeant deux titres et surtout le record de France du 100 m nage libre, améliorant la marque de Camille Muffat, jeudi à Montpellier.

Charlotte Bonnet a battu le record de France du 100 m nage libre en petit bassin lors des Championnats de France à Montpellier - 30 novembre  2017
Charlotte Bonnet a battu le record de France du 100 m nage libre en petit bassin lors des Championnats de France à Montpellier - 30 novembre 2017 © PASCAL GUYOT / AFP
Charlotte Bonnet a battu le record de France du 100 m nage libre en petit bassin, jeudi lors des Championnats de France à Montpellier.

Charlotte Bonnet impressionne


En nageant les quatre longueurs de 25 m en 52 sec 04, Bonnet a battu de 37/100e l'ancienne meilleure marque (52.41), que Muffat avait établi en décembre 2010 à Dubaï, pour une quatrième place aux Mondiaux. Elle s'approche à une seconde et demie du record du monde de la Suédoise Sarah Sjöström (50.58) établi en août 2017.



"Je suis super contente"


"Je suis super contente, il y a eu une belle bataille avec Marie (Wattel, 2e de la course en 52.56) et j'ai été poussée dans mes retranchements", a commenté Bonnet au micro de beIN Sports après sa course. Sa journée s'est conclue avec deux titres et autant de records de France, car elle a amélioré de 4/10e sa propre marque sur 50 m brasse en 30 sec 34. "Les records les plus compliqués sont à venir, mais pourquoi ne pas aller en chercher d'autres", a-t-elle prévenu.

Stravius et Pothain en forme


Jérémy Stravius a lui aussi bouclé cette première journée avec deux titres de champions de France, sur 100 m 4 nages et surtout 100 m papillon où il a signé un très bon 50.17, à 13/100e de son record de France vieux de quatre ans. "J'ai l'objectif de passer sous les 50, être le premier Français à le faire. Je suis à mon meilleur niveau sur cette épreuve et ça me confirme dans le choix de m'aligner sur cette distance aux Championnats d'Europe à Copenhague", a apprécié Stravius au micro de beIN Sports. Jordan Pothain s'est lui rassuré en nageant le 400 m nage libre en 3 min 40 sec 38, "dans les eaux de ce je voulais", a-t-il indiqué. Ces Championnats de France doivent servir de tremplin aux nageurs tricolores, en vue des Championnats d'Europe du 13 au 17 décembre à Copenhague.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
championnats de france de natation natation sport