• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier : démantèlement d'un trafic international de stupéfiants à la Paillade

Près d'une vingtaine de kilos de résine de cannabis a été saisie à Montpellier - novembre 2018 / © SRPJ Montpellier
Près d'une vingtaine de kilos de résine de cannabis a été saisie à Montpellier - novembre 2018 / © SRPJ Montpellier

Quatre personnes ont été interpellées dans le cadre d'un vaste trafic de stupéfiants avec l'Espagne et concernant la Paillade à Montpellier. En tout près de 20 kilos de résine de cannabis ont été saisies, environ 7 000 euros et une voiture d'une valeur de 18 000 euros.

Par Joane Mériot

Mi-septembre, une surveillance est engagée dans le cadre d'une enquête sur un vaste trafic de stupéfiants entre l'Espagne et le quartier de la Paillade à Montpellier. 
Et après deux mois d'enquête, quatre personnes ont été interpellées. 

Plusieurs convois vers l’Espagne


Début octobre, un convoi est remarqué vers l’Espagne, un second est observé 15 jours plus tard à la fin du mois d’octobre. Enfin, le 13 novembre deux véhicules en provenance de l’Espagne sont stoppés dans leur course. Une berline et un monospace.
Dans le monospace, les enquêteurs découvrent dans une cache aménagée, 18,2 kilos de résine de cannabis.

Au cours de cette intervention, trois hommes vont être interpellés, deux hommes, à bord du monospace, résidants à Montpellier âgés de 25 et 39 ans. Ces deux hommes n’ont pas d’antécédents judiciaires.

Un troisième homme va être interpellé, le conducteur de la berline, lui est âgé de 27 ans et est résident espagnol.

Suite à ces interpellations, les enquêteurs vont réaliser un certain nombre de perquisitions au cours desquelles ils vont saisir plus de 6000 euros en liquide et quelques grammes d’herbes de cannabis.

Quelques jours plus tard, un quatrième homme, propriétaire d’une épicerie dans le quartier de la Paillade va être interpellé. Il se serait servi de son épicerie pour revendre du cannabis en « petite quantité » et financer sa consommation personnelle. Une voiture d’une valeur de 18 000 euros va également être saisie dans un box lui appartenant.
Ces quatre hommes ont été déférés devant un juge d’instruction en vue d’être mis en examen pour "acquisition, détention, offre et transport de stupéfiants

 

10 à 20 ans de prison 


Les trois hommes inconnus des services de police encourent une peine de 10 ans de prison, et 20 ans de prison pour le récidiviste.
 

Sur le même sujet

Aude : Christophe Castaner en visite à Vinassan

Les + Lus