Montpellier : l'alerte intrusion déclenchée contre deux dealeurs dans une école des Hauts de Massane

Publié le Mis à jour le
Écrit par Isabelle Bris

Lundi, deux jeunes dealers ont tenté d'entrer dans une école des Hauts de Massane à Montpellier, pour récupérer un sac à dos plein de canabis qu'une maman avait confondu avec un cartable. La directrice a déclenché l'alerte intrusion. La police va sécuriser les entrées et les sorties de l'école.  

Nouvel épisode lié au trafic de drogue dans le quartier populaire des Hauts de Massane, à Montpellier : après avoir menacé des bénévoles d'une maison de quartier qui les dérangeaient, des dealeurs ont tenté de pénétrer dans une école lundi après midi. 

Après une sortie scolaire au lac des Garrigues, situé dans le quartier, une maman a trouvé un petit sac à dos au sol. Croyant qu'il appartenait à un élève, elle l'a confié aux enfants qui retournaient vers leur établissement scolaire. C'est la directrice de l'école Galilée qui a découvert son contenu : des sachets de cannabis.

Deux jeunes dealers ont tout de suite tenté de récupérer le sac, d'abord en questionnant les enfants, puis en demandant au personnel de l'éducation nationale qui surveillait l'entrée de l'école de leur rendre le sac. Face à son refus, ils ont escaladé le mur d'enceinte, la direction a donc déclenché l'alerte intrusion, mettant en fuite les deux jeunes hommes. 

Policiers municipaux et nationaux à la sortie de l'école

Le soir même, de 16h30 à 18h, des policiers nationaux ont sécurisé la sortie, selon la communication de la DDSP.

La mairie va également positionner des équipages de policiers municipaux aux abords de l'école ces prochains jours pour rassurer les familles comme le personnel. 

Cet incident a secoué tout le monde, à l'école. Le trafic de drogue est de plus en plus préoccupant dans ce quartier.

Fanny Dombre Coste, première adjointe au maire en charge de l’éducation

Lundi, l'inspectrice de l'éducation nationale s'est rendue sur place. Une cellule de soutien psychologique doit être mise en place avec du personnel municipal ce mardi.

Le trafic de drogue monte puissance dans le quartier 

Le sac à dos contenant une quarataine de sachets d'herbe et de résine de cannabis a été confié à la brigade des stupéfiants du commissariat de Montpellier, une enquête est en cours.

Par ailleurs, dans l'affaire des bénévoles séquestrés survenue la semaine dernière, deux jeunes hommes d'une vingtaine d'années ont été interpellés. Déjà connus des services de police, ces deux habitants du quartier ont été placés en détention provisoire en attendant de passer devant la justice, selon la direction départementale de la sécurité publique de l'Hérault.

Selon les riverains du quartier, ces phénomènes de violences liés au trafic de drogue sont en hausse ces dernières semaines. Nous avons décidé de taper fort et de multiplier les actions sur le terrain pour éviter que cette situation s’installe.

Christelle Cabot, communication DDSP 34