Montpellier : Les élèves de CP et CE1 ont amélioré leur niveau scolaire d’avant la crise sanitaire selon les évaluations de rentrée

Publié le

Dans l’académie de Montpellier, les évaluations 2021 des élèves de primaire ont livré leurs résultats. De bons résultats. Malgré le covid et les confinements, le niveau a pu être rattrapé. Il a même progressé en écriture et en maths par rapport à 2018.

C’est un incontournable de septembre : le cartable, les feutres neufs et les évaluations nationales pour les classes de CP et CE1 ! Un rendez-vous qui permet d’évaluer statistiquement le niveau des enfants en français et en mathématiques à travers différents exercices comme reconnaitre des lettres, comprendre un texte, additionner, résoudre un problème…

Des indicateurs scrutés de près cette rentrée après deux années compliquées pour les scolaires, marquées par la crise sanitaire du coronavirus. Confinements, école à la maison, retour en classe sous conditions, programmes bousculés… Les difficultés se sont enchainées pour les enfants et leurs enseignants, qui ont tenté de maintenir le cap malgré tout.

Les CP haussent le niveau

De quoi apprécier les données livrées par l’académie de Montpellier mi-novembre : les résultats sont en hausse sensible. Le niveau des élèves de CP de 2021 est même supérieur à celui des élèves de 2018, par exemple pour reconnaitre des lettres. La proportion d’élèves qui maitrisent ce domaine progresse de 56% en 2018 à 59,9% en 2021. Idem pour l’écriture des nombres en hausse de 7%.

De bonnes performances aussi en CE1

Les élèves de cours élémentaire ne sont pas en reste. Le niveau a progressé par exemple en lecture de mots à voix haute. La proportion d’élèves passe de 65,8% en 2018 à 72,8% en 2021.  

Un bulletin individualisé résumant les compétences de son enfant est remis à chaque famille.

A noter que dans certains domaines, les chiffres régionaux sont inférieurs au niveau national comme le détaille le ministère de l'Education Nationale. Ainsi pour les CP, on remarque un écart de 4 points sur la reconnaissance des lettres.  

Merci les parents et les enseignants !

Si ces évaluations sont avant tout une photo générale, cette tendance positive est selon l’Education Nationale le fruit de la mobilisation « des équipes pédagogiques et des familles qui a permis ce rattrapage au bénéfice des enfants. »

Selon le rectorat, ces données permettent aux professeurs d’avoir des repères supplémentaires sur les acquis des élèves. Des informations par académies pour adapter les pédagogies. Elles offrent également des éléments pour définir l’éducation de demain.