• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier : affrontements, blessés et interpellations en marge de la manifestation des gilets jaunes

Place de la Comédie à Montpellier, il est à peine 15h30 lorsque les premiers affrontements éclatent entre manifestants et forces de l'ordre - 23 mars 2019 / © France 3 LR - C. Barbet
Place de la Comédie à Montpellier, il est à peine 15h30 lorsque les premiers affrontements éclatent entre manifestants et forces de l'ordre - 23 mars 2019 / © France 3 LR - C. Barbet

A Montpellier, près de 5000 gilets jaunes étaient là pour le 19ème samedi de mobilisation. Dès le début d'après-midi, des affrontements ont éclaté entre manifestants et forces de l'ordre. Résultat : des blessés parmi les manifestants et les forces de l'ordre, et plusieurs interpellations.

Par Joane Mériot

14h, à Montpellier. C’est devenu le rituel depuis près de 19 samedis.

Les gilets jaunes se rassemblent, d’abord place de la Comédie et entament une marche dans tout le centre-ville.
Aujourd’hui, ils sont plus nombreux que d’habitude, près de 5000 personnes sont là au départ de la marche, selon les autorités, des personnes venues de toute la région, Nîmes, Béziers et même Toulouse. 
 


Affrontements place de la Comédie 



Après avoir défilé dans les rues Foch et Gambetta, les manifestants se sont retrouvés place de la Comédie à Montpellier. 

Dès le début d'après-midi, aux alentours de 15h, des premiers affrontements ont éclaté entre manifestants et forces de l'ordre, place de la Comédie à Montpellier. Selon les autorités, de nombreux casseurs, au visage masqué, avaient pris la tête du cortège. 
 

Plusieurs blessés et une quinzaine d'interpellations à Montpellier



Côté manifestants, au moins une personne a été blessée par un projectile, et côté forces de l'ordre, au moins deux policiers ont été blessés. Vers 19h00, les autorités ont fait état de 21 interpellations, quinze à Montpellier et six à Béziers pour la dégradation d'une barrière de péage. 


 

Dispositif de sécurité 



Pour faire face au cortège, et au vu du saccage des Champs-Elysées, samedi 16 mars, un important dispositif de sécurité avait été déployé. A Montpellier, de nombreux camions de CRS sont là dans le centre-ville.
 
Une longue file de car de CRS rue de la République à Montpellier pour l'acte 19 des gilets jaunes samedi 23 mars 2019. / © G.Sie/france3LR
Une longue file de car de CRS rue de la République à Montpellier pour l'acte 19 des gilets jaunes samedi 23 mars 2019. / © G.Sie/france3LR


Et aussi, à l'entrée des magasins des vigiles ont été déployés par la Chambre d'Industrie et de Commerce de Montpellier, pour mettre en sécurité les personnes à l'intérieur des boutiques et les évacuer si nécessaire.
 
130 vigiles sont déployés dans les rues du centre ville de Montpellier pour l'acte 19 des gilets jaunes samedi 23 mars 2019. / © G.Sie/france3
130 vigiles sont déployés dans les rues du centre ville de Montpellier pour l'acte 19 des gilets jaunes samedi 23 mars 2019. / © G.Sie/france3

 

Sur le même sujet

Pyrénées-Orientales : les arbres de la discorde à Caudies de Fenouillèdes

Les + Lus

Les + Partagés