Montpellier : report du procès de 5 viticulteurs pour association de malfaiteurs

Montpellier - le palais de justice - archives / © F3 LR
Montpellier - le palais de justice - archives / © F3 LR

5 viticulteurs Gardois et Héraultais poursuivis pour association de malfaiteurs devaient comparaître ce jeudi devant le tribunal de Montpellier. A la demande de 4 avocats de la défense, ce procès a été reporté. La manifestation de soutien aux vignerons prévue en ouverture d'audience a été annulée.

Par Fabrice Dubault

Les viticulteurs appelaient à la mobilisation ce jeudi à Montpellier pour soutenir les 5 accusés mais avec ce report de procès, un accord est intervenu avec le préfet et le procureur pour suspendre le rassemblement.

A la demande de 4 avocats de la défense, notamment Me Gauer, Dupont-Moretti et Phung, le procès est finalement reporté à une date ultérieur. Ce sera le 17 avril.
 

L'interception d'un convoi de viticulteurs à Saint-Selve en Gironde avant une action coup de poing des viticulteurs en mai 2017


Il y a 5 vignerons mis en examen pour association de malfaiteurs en vue de destruction ou dégradation, dont Xavier Fabre, le porte-parole du syndicat des vignerons du Gard.

"Le 3 mai 2017, un convoi de 32 viticulteurs, venus en majorité du Gard et de l'Hérault, avait été intercepté au péage de Saint-Selve, en Gironde. Dans les véhicules avaient été découverts cinq haches, trois masses, 60 litres de gazole, un chalumeau, une grosse bombe lacrymogène et des cocktails Molotov, expliquait Christophe Barret, procureur de la République de Montpellier en janvier dernier, lors d'une conférence de presse.
Des téléphones acquis spécialement pour l'opération projetée avaient été aussi saisis.

Tous sont placés sous contrôle judiciaire.

Des dégradations en début de semaine dans le Gard


Ces dégradations sont intervenues avant la comparution prévue initialement ce jeudi après-midi, de cinq viticulteurs dont un Gardois devant le tribunal correctionnel de Montpellier.

Un radar a été vandalisé et incendié à Orthoux dans le Gard, dans la nuit de lundi à mardi. Des inscriptions du CAV, Comité d'Action Viticole, ont été retrouvées à proximité. Dans le même temps, des pneus ont été embrasés sur la commune d'Aigremont.


A lire aussi

Sur le même sujet

Occitanie : la Région investit 1 milliard dans les lycées, un record en France

Les + Lus