Le Montpelliérain Marc Dufour évincé par le conseil de surveillance de la SNCM

Marc Dufour, ce lundi à Marseille pour le conseil de surveillance de la SNCM. / © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Marc Dufour, ce lundi à Marseille pour le conseil de surveillance de la SNCM. / © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Le conseil de surveillance de la SNCM, réuni lundi après-midi, à Marseille, n'a pas reconduit le directoire présidé par Marc Dufour, a-t-on appris de sources syndicales. Le mandat du président Dufour, débuté en octobre 2011 à l'initiative de Veolia et qui expire fin mai, n'a donc pas été renouvelé.

Par Fabrice Dubault


Les trois représentants de l'Etat se sont abstenus, ont précisé les mêmes sources, ne permettant pas la reconduction du directoire, dont le mandat s'achevait fin mai et que le principal actionnaire Transdev souhaitait remplacer.

Dans un communiqué, le secrétariat d'Etat aux Transports précise que cette abstention n'est "ni un vote de défiance ni d'indifférence à l'égard du directoire sortant", mais il souligne qu'"il était important de mettre un terme à la quasi-paralysie qui menaçait la société".

"Nous souhaitons permettre à la SNCM de se construire un avenir, qui ne soit ni la liquidation, ni la fuite en avant", a indiqué de son côté dans un communiqué le PDG de Transdev, Jean-Marc Janaillac. "Nous allons donc désormais pouvoir travailler sereinement dans l'intérêt de la compagnie, de ses salariés et de ses clients", assure-t-il.


Selon le secrétariat d'Etat chargé des Transports, un nouveau conseil de surveillance se tiendra le 28 mai, afin de nommer un nouveau directoire.

A lire aussi

Sur le même sujet

Transat Jacques Vabre: réaction à l'arrivée Kito de Pavant

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne