• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

“Pensez à l'euthanasie si les reconversions ne vous conviennent pas” : la DRH de l'académie de Montpellier mutée

Montpellier - le rectorat et l'inspection académique de l'Hérault - archives / © google maps
Montpellier - le rectorat et l'inspection académique de l'Hérault - archives / © google maps

Les propos tenus sur le ton de l'humour devant un parterre d'une cinquantaine de professeurs de gestion-administration "pensez à l'euthanasie si les reconversions ne vous conviennent pas" lui ont coûté sa place. La DRH de l'académie de Montpellier vient d'être mutée.

Par Olivier Le Creurer

"Que doit-on faire si les propositions de reconversion ne nous conviennent pas", interroge une enseignante de Narbonne le 21 février lors de la réunion sur l'avenir enseignants de Gestion administration.

"Je vais me permettre une réponse avec de l'humour, pensez à l'euthanasie", a déclaré aux professeurs concernés, la directrice des ressources humaines du rectorat d'académie de Montpellier.

Un trait d'humour, révélé par France 3 Occitanie le 25 juin, qui n'est pas passé du tout dans le corps enseignant. D'autant moins que la scène se déroule "devant un parterre de professeurs de gestion-administration médusés, et dans un lieu, le lycée Jean Moulin à Béziers où il y a eu 6 suicides depuis 2012", s'indignait alors René Chiche, professeur de philosophie et représentant du syndicat Action et démocratie AD CFE-CGC.
 



Gérard Lenfant, également membre du syndicat CFE-CGC et enseignant à Narbonne considèrait ces agissements comme, "une agression psychologique et pourraient être assimilés à une incitation au suicide, comme le "suicidez-vous" des gilets jaunes aux forces de l'ordre".

Les syndicats enseignants ont demandé "des sanctions exemplaires à la suite des  propos inacceptables."
 

Les syndicats se réjouissent


Ils ont été entendu. La RDH de l'Académie de Montpellier vient d'être mutée. Sa remplaçante arrivera le 1er septembre. Le Syndicat Action et Démocratie CFE-CGC et le SNAPEN/ONSAD  se "réjouissent d'avoir été entendus et écoutés par la rectrice," et souhaite maintenant le déplacement du secrétaire général de l'Académie, "co-responsable d’une gestion inhumaine des personnels depuis son arrivée." 
 

Sur le même sujet

Incendie de Rouen : polémique à l'USAP sur le maintien du match de rugby de Pro D2

Les + Lus