Renoncement de François Hollande : les réactions en Languedoc-Roussillon

François Hollande à l’Élysée - 1er décembre 2016 / © LIONEL BONAVENTURE / POOL
François Hollande à l’Élysée - 1er décembre 2016 / © LIONEL BONAVENTURE / POOL

Le président de la République François Hollande a annoncé, jeudi soir, qu'il renonçait à briguer sa succession à l'Élysée en 2017. Les réactions des politiques en Languedoc et en Roussillon.

Par Zakaria Soullami


Les réactions en Languedoc et en Roussillon après l'annonce de François Hollande qu'il renonçait à se présenter à la prochaine élection présidentielle.

Un reportage de Thierry Will et Olivier Brachard
Renoncement de François Hollande : les réactions des politiques en Languedoc-Roussillon
Le président de la République François Hollande a annoncé, jeudi soir, qu'il renonçait à briguer sa succession à l'Élysée en 2017. Les réactions des politiques en Languedoc et en Roussillon. - F3 LR - Un reportage de Thierry Will et Olivier Brachard

Carole Delga, présidente de la région Occitanie

Sylvia Pinel, 1re vice-présidente de la région Occitanie


Anne-Yvonne Le Dain, députée PS de l'Hérault
"Le Président François Hollande a décidé de ne pas se représenter. Dont acte. Je ne peux pas dire que j'en sois heureuse, certes non.
Mais j'en prends acte. Avec tristesse et avec respect.
Ses mots pour le dire, empreints de simplicité et de hauteur, m'amènent à penser qu'ainsi il entre dans l'Histoire. Par la grande porte.
Serge Moati a écrit ce soir, sur twitter, une jolie et terrible phrase... "un président devait dire ça !"...
Je crois, je pense, je crains que tout soit dit là."

Renoncement de Hollande : la réaction d'Anne-Yvonne Le Dain député PS Hérault
Surprise. Elle soutiendra Manuel valls si il se présente; - France 3 LR

Louis Aliot, vice-président du Front national et conseiller municipal de Perpignan

Philippe Saurel, maire de Montpellier
"Je salue sa lucidité, son courage d'admettre qu'il n'était pas en situation de rassembler les Français. La France traverse une période tourmentée et un contexte national et international très difficile. Les Français ont besoin d'être rassurés et protégés ; Les pratiques politiques doivent changer et le cadre institutionnel rediscuté ; L'homme ou la femme qui sera élu par les citoyens de notre pays devra gouverner avec courage, justice, humanité et fermeté. Il est grandement l'heure de "Réparer la République". Et je compte participer pleinement  à la reconstruction. " 

Christian Assaf, député PS de l'Hérault

Patrice Prat, député (ex PS) du Gard

Retrouvez toutes les réactions à ce renoncement de François Hollande en France et à l'étranger avec nos confrères de Franceinfo.

A lire aussi

Sur le même sujet

Au lycée de Lattes, Jacques Chirac entre dans l'Histoire

Les + Lus