Saint-Aunès : Emmaüs lance un appel aux dons après l’incendie qui a ravagé 8 logements de compagnons

Huit compagnons étaient logés dans ce bâtiment d'Emmaüs en proie aux flammes début octobre - 17/10/19 / © Joane Mériot / FTV
Huit compagnons étaient logés dans ce bâtiment d'Emmaüs en proie aux flammes début octobre - 17/10/19 / © Joane Mériot / FTV

Un incendie important s’est déclaré sur le site d’Emmaüs à Saint-Aunes, il n’y a pas eu de blessé mais des dégâts matériels importants. 8 logements de compagnons ont été complétement détruits par les flammes. La communauté lance un appel aux dons pour financer la reconstruction de ces logements.

Par Joane Mériot

8 logements détruits par les flammes


Dans la nuit de samedi à dimanche 6 octobre, le site d’Emmaüs à Saint-Aunès a été la proie d’un violent incendie. Un des bâtiments d’Emmaüs, là où sont logés les 75 compagnons a pris feu.
Il est 4 heures du matin lorsqu’un des compagnons est réveillé par une odeur de fumée :

On a eu beaucoup de chance qu’il n’y ait pas de blessé, heureusement un des compagnons sur place a senti une odeur de feu et a pris la décision d’évacuer tout le monde en attendant les pompiers, confie Martine Marragou, Présidente d’Emmaüs Saint-Aunès.


Les pompiers luttent pendant près de deux heures pour éteindre les flammes. Il n'y a aucun blessé mais des dégâts matériels importants.  Au total, 8 logements de compagnons sont détruits par les flammes.

 
Les compagnons ont été réveillés aux alentours de 4 heures du matin, ils ont dû quitter précipitamment leur logement - 17/10/19 / © FTV / Joane Mériot
Les compagnons ont été réveillés aux alentours de 4 heures du matin, ils ont dû quitter précipitamment leur logement - 17/10/19 / © FTV / Joane Mériot

 

Solution d’urgence


Tout de suite il faut trouver une solution pour reloger ces 8 personnes, d’autant que parmi eux il y a une femme avec un bébé en bas-âge. Très vite les compagnons s’organisent et le soir même un dortoir est installé dans la salle de réunion. Une solution d’urgence qui pour l’instant continue.  


En ce moment c’est du camping, certains sont en salle de réunion, d’autres dans une chambre avec un autre compagnon, là pour l’instant on attend l’arrivée de mobil-home, une solution d’urgence en attendant la reconstruction de leur logement, pour leur offrir un logement décent.
-Dominique Boisseau, directeur du site Emmaüs Saint-Aunès


Un logement d’urgence important car la reconstruction des logements ne verra pas le jour avant un an au minimum.

Appel aux dons de particuliers et d’entreprises

 
La communauté Emmaüs de Saint-Aunès lance un appel aux dons, elle a besoin de meubles, vêtements, jouets ou encore de livres pour les revendre et financer la construction de nouveaux logements - 17/10/19 / © FTV
La communauté Emmaüs de Saint-Aunès lance un appel aux dons, elle a besoin de meubles, vêtements, jouets ou encore de livres pour les revendre et financer la construction de nouveaux logements - 17/10/19 / © FTV


La communauté n’a pas les moyens aujourd’hui de financer la reconstruction de ces logements, c’est pourquoi elle lance un appel aux dons aux particuliers mais aussi aux entreprises :

Nous avons besoin d’argent, et pour avoir cet argent nous avons besoin de dons, de dons de particulier, ça peut être du non numéraire, ça peut être des vêtements, des meubles qu’ils apportent à la communauté puisque nous recyclons et puis ces objets vont être revendus aux clients. Nous faisons aussi un appel aux entreprises, elles peuvent nous apporter leur surplus.
Martine Marragou, Présidente d’Emmaüs Saint-Aunès
 

La communauté attend vos dons pour reloger le plus rapidement possible les compagnons sinistrés - 17/10/19 / © FTV
La communauté attend vos dons pour reloger le plus rapidement possible les compagnons sinistrés - 17/10/19 / © FTV
 

Impact psychologique


Au-delà de ces dégâts matériels, l’incendie a eu un impact psychologique sur les compagnons, nous explique Dominique Boisseau, le directeur d’Emmaüs Saint-Aunès :

Il faut savoir que beaucoup d’entre eux avec dans ces logements des objets qui les reliaient à leur passé, c’est très difficile pour eux car cela fait partie aussi du processus de réintégration. C’est pourquoi il faut que ces compagnons retrouvent le plus rapidement possible un logement pérenne où ils peuvent essayer de reconstruire quelque chose.

Seuls les logements des compagnons ont été impactés par l’incendie. L’activité de la communauté n’est pas touchée. Le site reste ouvert aux horaires habituels, vous pouvez donc continuer à venir tous les après-midi, du mardi au samedi ainsi que les mercredis et samedi matins.

Sur le même sujet

Lozère : agriculteurs et parc national des Cévennes au bord du divorce

Les + Lus