Cet article date de plus de 4 ans

Valderrama : "Nicollin était un père pour moi"

"C'est douloureux et triste. C'est un père pour moi qui s'en va", a réagi l'ex-joueur phare de Montpellier Carlos Valderrama, en apprenant le décès du président du club Louis Nicollin jeudi.
"C'est douloureux et triste. C'est un père pour moi qui s'en va", a réagi l'ex-joueur phare de Montpellier Carlos Valderrama, en apprenant le décès du président du club Louis Nicollin.
"C'est douloureux et triste. C'est un père pour moi qui s'en va", a réagi l'ex-joueur phare de Montpellier Carlos Valderrama, en apprenant le décès du président du club Louis Nicollin. © Andrés Cristaldo/EFE/Newscom/MaxPPP

Un grand monsieur


"Je le considérais vraiment comme un père parce qu'il m'a donné beaucoup d'affection et d'amour. C'était un grand monsieur. Quelqu'un qui aimait les footballeurs comme ses propres enfants", a poursuivi le Colombien, interrogé sur SFR sport en marge de la demi-finale de Coupe des Confédérations entre l'Allemagne et le Mexique.

Quelqu'un qui aimait les footballeurs comme ses propres enfants

Valderrama fut un des grands transferts de l'histoire de Montpellier, où il est resté trois saisons de 1988 à 1991. Le milieu de terrain colombien aux 111 sélections a remporté la Coupe de France 1990 avec le MHSC. Montpellier, c’est un club très important pour moi. C’était ma première grande expérience en Europe et ils m’ont ouvert grand leur porte. Ils m’ont toujours très bien traité, surtout Louis Nicollin et sa famille. Je leur en serai toujours reconnaissant. »


L'emblématique président de Montpellier (L1) Louis Nicollin est mort jeudi, le jour de ses 74 ans, après avoir fait un malaise dans l'après-midi.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mort de louis nicollin montpellier hérault sc football sport ligue 1 hommage société