• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

C'est quoi les mourres de porc ?

Le groupe "Les mourres de porc" pendant Escale à Sète / © France3LR
Le groupe "Les mourres de porc" pendant Escale à Sète / © France3LR

C'est le nom d'un groupe de chanteurs sétois amoureux des ballades de marins mais aussi un bateau traditionnel avec comme un éperon en forme de groin de cochon. Il n' y a pas que des bateaux à Sète. 30 groupes de musique du monde se produisent aussi durant l'animation Escale à Sète ce week-end.

Par Laurence Creusot

Parmi les 30 groupes du monde entier à l'affiche d'escale à Sète, voici les locaux de l'escale. Les mourres de porc. Ils chantent des airs de troubadours en français, en occitan avec des expressions  typiquement sétoises.

Sète : présentation du groupe musical Les mourres de porc

Et pour ceux qui cantonnent les chansons de marins seulement à l'arc atlantique. Lionel Lopez membre du groupe sétois évoque, la main sur le banjo, les refrains méditerranéens.

Escale à Sète : l'origine des chants marins sétois
interview de Lionel Lopez


Les mourres de porc ou mourres de poar sont les bateaux traditionnels. Leur proue représente un groin de cochon.


Le mourre de pouar est ainsi appelé en raison de son éperon qui évoque un groin de porc (mourre de pouar en provençal).
Il s’agit d’un bateau de pêche traditionnel du littoral provençal et languedocien. D’abord fin et léger pour naviguer rapidement à l’aviron ou avec sa voile latine, certains ont évolué au cours du XIX° siècle vers des bateaux plus lourds.
En plus de son éperon caractéristique, le mourre de pouar se caractérise par un mât incliné vers l’arrière et des formes arrières assez ventrues.
Les mourres de pouar ont été utilisés au XIX° siècle dans le Golfe du Lion pour la pêche en boeuf , c’est-à-dire une pêche pour laquelle un filet (le guangui) est tracté par deux bateaux naviguant de concert.

Une voile latine sur l'étang de Thau / © MAXPPP
Une voile latine sur l'étang de Thau / © MAXPPP



Pour en savoir plus sur le bateau traditionnel mourre de poar :
La chronique patrimoine de Léopoldine Dufour sur France Bleu Hérault
Les mourres de porc par Léopoldine

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Isabelle Catherine, directrice artistique du Point Com

Les + Lus