• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Du Grau-du-Roi à Cerbère : l'air de nos ports pollué par les émissions des transports maritimes

© F3LR
© F3LR

Un rapport commandé par le ministère de la Transition Ecologique pointe du doigt la pollution de l'air provoquée par les transports maritimes en Méditerranée. L'ensemble des villes côtières est concerné, de Nice à Perpignan.

Par Valérie Luxey

Chaque année, ils sont des milliers de paquebots, de cargos et autres ferries à naviguer en mer Méditerranée. Ces navires surpuissants utilisent des carburants  très polluants. Résultat, selon un rapport commandé par le ministère de la Transition Ecologique, du souffre, des particules, des suies et de l'oxyde d'azote se déversent sur notre littoral.


50.000 victimes estimées en Europe


Cette  nouvelle étude met en avant des chiffres clés : en Europe, cette pollution provoque une surmortalité estimée à 50.000 personnes, avec un coût associé de 58 milliards d'euros.  Elle démontre aussi que des carburants moins polluants permettraient d'économiser de 8 à 10 milliards d'euros et de préserver 1.730 vies. Mais pour y parvenir, il faudrait que les pays méditerranéens mettent en place une zone de contrôle des émissions, dite ECA. Charlotte Lepitre, coordinatrice du réseau "Santé et Environnement" au sein de l'ONG France Nature Environnement, en précise les objectifs :
 

Ces zones vont contraindre les armateurs à changer pour du carburant moins polluant, moins soufré et donc considérablement diminuer les émissions.


Coopération internationale indispensable


La France, l'Espagne, l'Italie et le Maroc semblent prêt à adopter une telle mesure. Une rencontre internationale, prévue à Madrid en mars, devrait permettre d'avancer sur ce sujet. Voici le reportage de Thierry Will et Cédric Métairon.
 
Du Grau-du-Roi à Cerbère : l'air de nos ports pollué par les émissions des transports maritimes
Un rapport commandé par le ministère de la Transition Ecologique pointe du doigt la pollution de l'air provoquée par les transports maritimes en Méditerranée. L'ensemble des villes côtières est concerné, de Nice à Perpignan. Avec Charlotte Lepitre, coordinatrice du réseau "Santé et Environnement" au sein de l'ONG France Nature Environnement. - France 3 Occitanie - Thierry Will, Cédric Métairon

A lire aussi

Sur le même sujet

Montpellier : le trophée de la Coupe du monde de foot féminin

Les + Lus