INFO FRANCE 3 : les cuves du négociant Biron vidées sur la chaussée à Sète

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sylvie Bonnet .

Mardi soir, plusieurs dizaines de milliers de litres de vins ont inondé la zone est de Sète. Un acte intentionnel revendiqué ce midi devant nos caméras par le CRAV. Les vannes des 5 cuves de l'entreprise Biron ont été ouvertes, provoquant des inondations dans les caves et parkings environnants.



Une odeur de vin très forte et l'avenue du Maréchal-Juin inondée. Mardi soir avant minuit, cinq cuves du négociant Biron ont été vidées, dans la zone est, vers la gare Orsetti de Sète.



Au total, des dizaines de milliers de litres de vin, entre 20.000 et 50.000 litres, se sont répandus sur la chaussée et dans les caves environnantes.



C'est le comité d'action régionale qui revendique. Pourquoi cette action ? On est toujours pas entendus, on a beau interpeller nos syndicats, on a beau faire un maximum d'interventions, on voit que ça ne porte pas ses fruits" explique un représentant du CRAV à France 3 Languedoc-Roussillon.

Les viticulteurs luttent contre les vins espagnols ou "espagnolisés"



Les viticulteurs en colère reprochent à ces professionnels d'importer du vin espagnol à faible coup alors que les cuves des caves coopératives de la région sont encore pleines. Ils parlent de vins "espagnolisés" car il transite par l'Espagne mais peu venir de chili ou d'Argentine.

Ca peut pas continuer comme çà, donc je pense qu'on ira de plus en plus loin. Prochaine étape, la grande distribution, on prendra des "rendez-vous de courtoisie" et si elle ne joue pas le jeu, on s'occupera de la grande distribution comme les autres" ajoute-t-il.







Mardi soir, des milliers de litres de vins ont inondé la zone est de Sète. Un acte intentionnel revendiqué par le CRAV. Les vannes des cuves de l'entreprise Biron ont été ouvertes, provoquant des inondations dans les caves et parkings environnants. ©F3 LR



Intervention des pompiers et de la police nationale



Les pompiers sont arrivés vers minuit et sont intervenus pour pomper l'inondation rouge qui menaçait également des parkings souterrains. Une demi-heure plus tard, la police nationale est venue constater le sinistre, se refusant pour l'instant à tout commentaire sur l'origine du sinistre.



Une enquête est en cours. Pas de signature sur place mais le CRAV a revendiqué cette action.



 

Des actions dans l'Aude et l'Hérault en juillet



Le 20 juillet, des membres du Comité régional d'action viticole (CRAV), accusant certains groupements viticoles d'importer du vin espagnol à bas prix, avaient saccagé des locaux de Vinadeis, dans la zone d'activités ouest de Béziers.



Une action a également été menée à Ouveillan dans l'Aude, début juillet.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité