• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

4 morts dans une fusillade devant un collège juif

Un tireur en deux roues a ouvert le feu au moment de la rentrée des classes ce matin.

Par VA avec AFP

video title

video title

Toulouse : 4 morts dans une fusillade devant un co

Une fusillade a éclaté lundi matin devant un collège juif de Toulouse faisant 4 morts dont 3 enfants et un blessé grave

Une fusillade a éclaté lundi matin, entre 8 h et 8h15, devant le collège-lycée juif Ozar Hatorah de Toulouse, dans le quartier croix-Daurade, faisant 4 morts, dont 3 enfants, et 1 blessé grave. Le tueur s'est enfui en scooter.


 

Le diaporama : devant le collège sur la scène du crime

Le compte-rendu des évènements toulousains consécutifs à la fusillade de Toulouse présente un décalage d'une heure - lire 13h au lieu de 12h

Selon différents témoignages recueillis sur place, un homme casqué monté sur un scooter de grosse cylindrée de marque Yamaha gare calmement son engin devant l'établissement juif. Il a probablement deux armes, dont un 11,43. Il ouvre le feu sur un "rav", un enseignant de religion, qui attendait avec ses deux garçons de cinq ou six ans et de trois ans un ramassage pour les emmener à l'école primaire voisine. Tous trois sont tués. Il poursuit dans la cour une fillette de huit ans, la rattrape et l'abat d'une balle dans la tête, selon la responsable régionale du Crif, Nicole Yardeni. Il blesse ensuite très grièvement un adolescent de 17 ans, puis s'enfuit en deux-roues.
Selon le procureur de la République Michel Valet, "il existe des éléments qui justifient qu'on se pose très sérieusement la question d'un lien" entre cette tuerie et les deux assassinats des parachutistes à Toulouse et à Montauban.
La fusillade est intervenue peu après 8h00 à l'heure où les élèves du collège-lycée, qui compte quelque 200 enfants et adolescents, et leurs familles se trouvaient devant l'établissement.
Les élèves ont été mis en sécurité au sein de l'établissement et les enfants d'une école primaire juive proche ont été évacués, les parents venant les rechercher.
Le tueur du collège juif de Toulouse était muni de deux armes, dont une de même calibre 11.43 que celle utilisée pour les parachutistes, a-t-on appris lundi de sources policières.
L'homme, qui s'est déplacé à scooter, aurait utilisé une arme, sans doute du 9 mm, à l'extérieur du collège et cette arme s'est enrayée, ont précisé ces mêmes sources. A l'intérieur de l'établissement, il a eu recours à une autre arme de calibre 11.43 cette fois, ont dit les sources se basant sur de tout premiers éléments de l'enquête.
Le ministère de l'intérieur a demandé aux "préfectures de toute la France, particulièrement dans le Sud-Ouest, de renforcer la surveillance et la vigilance autour des lieux d'enseignement israélites", a annoncé son porte-parole.

Le parquet antiterroriste de Paris a pour sa part ouvert lundi trois enquêtes pour assassinat après les fusillades perpétrées à Toulouse contre une école juive et contre des militaires à Toulouse et Montauban. "Le parquet de Paris s'est saisi au titre de sa compétence antiterroriste des trois enquêtes diligentées pour des faits qualifiés d'assassinat et tentatives d'assassinat en lien avec une entreprise terroriste", a indiqué le parquet de Paris.

Une minute de silence annoncée par Nicolas Sarkozy à la mémoire des victimes de la fusillade aura lieu mardi "à 11h00 précises" dans tous les établissements scolaires du pays. Quant au carnaval prévu mercredi et aux autres évènements festifs des prochains jours à Toulouse, ils ont été annulés ou reportés. "Tous les évènements festifs sont annulés car Toulouse et sa région sont traumatisés", a dit le maire sur les lieux du drame. "Je pense que le traumatisme peut être aussi fort que la tragédie AZF", a-t-il dit en faisant référence à la plus grande catastrophe industrielle en France depuis 1945. L'explosion de l'usine AZF avait fait 31 morts et des milliers de blessés à Toulouse le 21 septembre 2001.

A lire aussi

Sur le même sujet

"Si une cathédrale brûle, elle est appelée à être rebâtie"

Les + Lus