• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

6 mois avec sursis pour maltraitance à Béziers

Deux aides-soignantes d'une maison de retraite condamnées pour violences sur personnes âgées.

Par Laurence CREUSOT

Les deux salariées de la maison de retraite de Magalas près de Béziers ne pourront plus exercer leur profession. Elles travaillaient de nuit.

Le tribunal de Béziers les a condamées à une peine de 6 mois de prison avec sursis, assortie de l'interdiction d'exercer leur profession. Condamnation pour violences sur personnes vulnérables.

Une plainte avait été déposée, l'été dernier, par la direction de la maison de retraite "Les Acacias".

Les deux salariés frappaient les personnes âgées de l'établissement.

Le tribunal a suivi les réquisitions du procureur de la République.

A lire aussi

Sur le même sujet

Un géant de l'informatique s'installe à Perpignan, 150 créations d'emplois en vue

Les + Lus