A Lourdes, polémique sur le mariage homosexuel

La "Prière pour la France" qui sera lue à Lourdes est perçue comme une prise de position contre le mariage homosexuel.

Par MP

video title

A Lourdes, polémique sur le mariage homosexuel

La "Prière pour la France" qui sera lue à Lourdes est perçue comme une prise de position contre le mariage homosexuel.

La Conférence des évêques de France a proposé une prière pour la France face à la crise et aux enjeux de société, à l’occasion de l’Assomption.
Alors que la fin de vie et le mariage homosexuel étaient évoqués, de nombreux médias y ont vu une prise de position politique contre le mariage entre personnes de même sexe et l’adoption par ces couples.

Pélerinage à thème

En France, Lourdes accueille, depuis samedi et jusqu’au 16 août, le 139° Pèlerinage national avec pour thème "Le chapelet, chemin d’Evangile et chemin d’humanité
Cette année, le Pèlerinage sera marqué par la prière pour la France que la Conférence des évêques a invité à réciter le jour de l’Assomption. A Lourdes la prière sera lue devant la grotte de Massabielle.

Mobilisation contre le mariage gay

Le cardinal André Vingt-Trois a adressé une lettre à tous les évêques français pour les inviter à prier pour la France le 15 août. Cette initiative peu commune a eu un vaste écho dans la presse y compris à l’étranger. Certains commentateurs l’ont interprétée comme une mobilisation contre le mariage gay et contre l’adoption par des couples homosexuels. Cette tradition de prière pour la France, pour la fête de l’Assomption, avait eu tendance à disparaître ces dernières décennies.

L’Eglise catholique s’oppose au mariage entre personnes du même sexe. Elle ne le cache pas et la décision des nouvelles autorités françaises à ce sujet a suscité un vif mécontentement dans les rangs des catholiquesLe 17 juillet dernier, l’archevêque de Paris avait déjà fait part de son opposition au mariage gay lors d’un entretien avec le président François Hollande. Le texte de lois devrait être voté dans le premier semestre 2013.

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus