A Lyon, Montpellier a dévoré le LOU 30 à 10

Belle victoire, la 2e en 2 recontres, pour ce match aller en retard de la 10e journée de championnat.

Par Fabrice DUBAULT

video title

Top 14 : Montpellier bat Lyon 30 à 10

La saison des rugbymen de Montpellier semble enfin lancée. Avec ce match en retard hier à Lyon et une victoire probante des Héraultais 30 à 10. La 2e consécutive, avant un déplacement compliqué à Biarritz.

Montpellier a repris des couleurs en s'imposant logiquement aux dépens du Lyon OU, mercredi au Matmut Stadium (30-10) de Vénissieux, au terme d'un match en retard de la 10e journée du Top 14 de rugby largement dominé par les Héraultais.

Initialement programmée le 6 novembre, la rencontre avait été reportée en raison d'une épidémie d'oreillons affectant l'effectif lyonnais.

Déjà vainqueur samedi de Clermont (29-23), les Montpelliérains, qui ont peiné en début de championnat durant la Coupe du monde en raison de l'absence de leurs mondialistes, remportent leur quatrième victoire de la saison et sont désormais 8e au classement (22 points), dont le LOU est lanterne rouge (13 points).

Les Lyonnais n'ont plus gagné depuis cinq journées et devront faire plus que ce qu'ils ont montré mercredi pour assurer leur maintien.

Battus dans tous les domaines du jeu, ils ont très rarement réussi à investir le camp adverse même si Koyamaibole s'est vu refuser deux essais après arbitrage vidéo: le premier au terme d'une attaque menée par le paquet d'avants juste avant la mi-temps (40) puis un autre peu après la pause, la aussi suite à un travail du pack (47).

Auparavant, Montpellier, sans le demi d'ouverture international François Trinh-Duc, sur le banc au coup d'envoi, avait pris une large avance avec un essai, non transformé, d'Alex Tulou, consécutif d'une mauvaise réception de Juan Leguizamon (24). Par la suite, la réussite du buteur Martin Bustos Moyano sur trois pénalités permettait à son équipe de mener 14-0 à la pause.

En seconde période, les Lyonnais avait une timide réaction marquée un essai de Taniel Ratianidze (68).

Toutefois, Montpellier restait le patron jusqu'au bout avec trois nouvelles pénalités de Bustos Moyano et un essai de Yoan Audrin (69) pour un large succès 30-10.

Déclarations :

Fulgence Ouedraogo (3e ligne et capitaine de Montpellier) :

"Nous avions besoin d'une victoire à l'extérieur, importante pour la confiance afin de valider les progrès que nous avons fait dernièrement. Nous avons livré un match sérieux et appliqué. Nous avons parfois pêché dans la finition mais dans l'ensemble nous pouvons être satisfaits de cette rencontre. Nous étions en place.

Nous avons bien mis notre jeu et nous avons joué les bons ballons. Nous avons été intelligents sur nos possessions, à occuper et à mettre la pression sur l'adversaire pour s'en servir et scorer, maintenir la pression sur l'adversaire. Montpellier a un groupe peut-être plus homogène que les années précédentes. Nous rejouons dimanche contre Biarritz après avoir joué Clermont samedi dernier. Le calendrier est difficile. On ne protège pas les joueurs et nous perdons encore deux joueurs ce soir".

Fabien Galthié (entraîneur de Montpellier) :

"Nous avons livré un super match, le meilleur de notre saison, le plus accompli, le mieux réalisé, sur le contenu. Il ne faut pas faire la fine bouche. En première période, nous n'avons laissé que deux ou trois occasions. Je n'ai pas de regrets sur le bonus offensif que nous n'avons pu prendre. Sur l'animation, nous avons été bons et nous nous sommes trouvés très vite. Nous avons bien géré l'enchaînement des matches.

Je ne m'en satisfait toutefois pas car nous revenons avec deux blessés, Benjamin Thiery qui souffre d'une entorse accromio-claviculaire et Julien Tomais d'une luxation d'une épaule".

Sur le même sujet

Réactions d'usagers des finances publiques de l'Hérault

Les + Lus