• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Alès et Mialet attendent la venue de N. Sarkozy

La visite du président de la République aura lieu ce mardi dans le Gard, selon l'agenda de l'Elysée. A Alès et Mialet.

Par Fabrice DUBAULT

video title

Le programme :

Le président arrivera au musée du Désert de Mialet à 11 h 20 où une visite des lieux est prévue. Il sera accompagné de personnalités nationales et locales représentants les protestants de France.

Nicolas Sarkozy se rendra également sur le site de l’Assemblée du Désert.

Le président de la République se rendra ensuite à Alès, à la scène nationale du Cratère, où il prononcera un discours à 12 h 30.

Sécurité et bouclage de zone :

Attention au périmètre de sécurité lors des visites et déplacements.

Habituellement, les secteurs de passages de Nicolas Sarkozy sont bloqués au moins 2 heures avant son arrivée (pour permettre l'inspection des lieux et le déminage ainsi que la mise en place des forces de l'ordre, vigies, secours et tireurs d'élite) et 2 heures après son départ.

Soit pour Alès, entre 9h30 et 14h.

Les voitures sont interdites, sauf véhicules badgés officiellement par la préfecture.

Quant aux piétons, idem. Dans la zone bouclée, seules les personnes munies de l'invitation présidentielle nominative et d'une carte d'identité pourront passer.

Les riverains de la zone bouclée devront, pour circuler, prouver leur adresse avec leur carte d'identité.

Les commerces pourront normalement rester ouverts.

L'abrogation des permis de recherche de gaz de schiste :

A moins de sept mois de la présidentielle, Nicolas Sarkozy tentera de redorer son blason vert, en évoquant, mardi dans le Gard, l'épineux dossier du gaz de schiste, que le gouvernement a désamorcé en annonçant l'abrogation des permis exclusifs de recherche de cet hydrocarbure.

Le gaz de schiste et sa technique d'extraction par fracturation hydraulique - la seule connue à ce jour - suscite la colère de l'opposition socialiste, écologiste et de riverains fortement mobilisés en raison des dégâts qu'elle provoque dans les nappes phréatiques.

La ministre de l'Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, qui accompagnera le chef de l'Etat dans le Gard, comme son collègue Frédéric Mitterrand (Culture), a annoncé lundi l'abrogation des trois permis exclusifs de recherche de gaz de schiste dans le sud de la France accordés au printemps 2010, deux à la compagnie américaine Schuepbach et le troisième à Total.

Le président de la République devrait toutefois revenir "très peu" sur cette question lors de l'allocution qu'il prononcera, à 12H30 à Alès, selon l'Elysée. "Ce sera plus un discours identitaire qu'un discours sur l'environnement", précise-t-on dans son entourage.

Sur le même sujet

... adoptée par les cyclistes

Les + Lus