BAC : 26.839 candidats en Languedoc-Roussillon

904 candidats de plus qu'en 2011 passent cette année les épreuves du BAC dans l'académie de Montpellier.

Par Fabrice DUBAULT

video title

Languedoc-Roussillon: 26.839 candidats au BAC

Cette année, 26.839 candidats vont passer les épreuves du Baccalauréat 2012, 12.559 en bac général, 5.914 en bac technologique et 8.366 en bac professionnel, répartis dans 179 centres d¿examen. L¿an dernier, le nombre d¿inscrits s¿élevait à 25 935.

Cette année, 26.839 candidats vont passer les épreuves du Baccalauréat 2012, 12.559 en bac général, 5.914 en bac technologique et 8.366 en bac professionnel, répartis dans 179 centres d’examen. L’an dernier, le nombre d’inscrits s’élevait à 25 935.

La session 2011 du baccalauréat affichait un taux de réussite de 85.8% dans notre académie, pour la première fois supérieur à la moyenne nationale.

5 380 correcteurs seront mobilisés dans l’Académie de Montpellier jusqu’au 11 juillet, date de fin de session.

La candidate la plus jeune a 13 ans et 4 mois et le plus âgé a 82 ans.

Les dates

Les épreuves écrites se déroulent du 18 au 22 juin et les résultats du premier groupe seront publiés le vendredi 6 juillet à partir de 10 heures pour le baccalauréat général et technologique, à partir de 18 heures pour le baccalauréat professionnel. Pour tous les baccalauréats les épreuves de rattrapage se dérouleront jusqu’au 11 juillet.

La sécurité

Des mesures de sécurisation ont été mises en place cette année dans notre académie.

Deux séries de mesure :

1) une modification des procédures : mise en place d’une charte de déontologie qui est signée par l’ensemble des intervenants dans le processus d’organisation du baccalauréat.

- le renforcement des informations à l’attention des candidats sur les sanctions encourues en cas de fraude. A cet effet, une notice sera affichée dans toutes les salles d’examen et lue aux candidats avant les épreuves.

2) une mise en sécurité des locaux du service des examens et de ses annexes, par l’installation d’alarmes volumétriques des zones de stockage des sujets. Les accès aux services sont désormais strictement autorisés au seul personnel muni de badges.

Sources : Académie Montpellier

L'emblématique épreuve de philosophie marque le coup d'envoi du baccalauréat 2012, qui concerne plus de 700.000 candidats, lors d'une session placée sous une surveillance renforcée après les fraudes de l'an dernier.

Les élèves des trois séries du baccalauréat général, S (scientifique) ES (économique et social) et L (littéraire), seront les premiers à passer l'épreuve inaugurale de l'examen, dès 8H00, avec la philo.

Les candidats au bac professionnel leur emboîteront le pas à 9H30, avec le français, tandis que les candidats au bac technologique plancheront aussi sur la philosophie, mais à partir de 14H00.

Près de la moitié des 703.059 candidats (+6,91% sur un an) passeront le bac général et environ un sur cinq le bac technologique, qui ouvrent la voie à la poursuite d'études. Près d'un tiers des candidats se présenteront au bac pro, tremplin vers la vie active.

Le plus jeune candidat n'a que douze ans et un mois, dans l'Académie de Montpellier, et le plus âgé 87 ans, en Dordogne.

L'épreuve de philosophie a donné lundi le coup d'envoi du baccalauréat, avec des sujets comme "Toute croyance est-elle contraire à la raison?", "Peut-il exister des désirs naturels?" ou "Que gagne-t-on en travaillant?"

D'autres élèves encore ont disserté pendant quatre heures sur "Serions-nous plus libres sans l'Etat?".

"Le but de l'école républicaine est d'instruire pour éduquer à la liberté", a commenté pour l'AFP le ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon, agrégé de philosophie.

Le baccalauréat, examen emblématique, sera un des sujets abordés lors de la concertation sur l'éducation prévue cet été, a-t-il précisé par ailleurs sur RMC/BFMTV, se disant "pas hostile" à une part de contrôle continu.

En attendant, les élèves des trois séries du baccalauréat général, S (scientifique), ES (économique et social) et L (littéraire), ont inauguré lundi la session 2012, pour un marathon écrit d'une semaine placé cette année sous surveillance renforcée, après les fuites de l'an dernier.

Au total, 703.059 candidats (+6,91% sur un an) tenteront de décrocher le baccalauréat, si possible avec mention. Ils devront patienter jusqu'au 6 juillet pour savoir s'ils ont obtenu leur diplôme.

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus