• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Beyrède : usine à vendre

Le géant minier Rio Tinto a annoncé son intention de vendre son usine de Beyrède dans les Hautes-Pyrénées.

Par LB et AFP

video title

Beyrède (65) : Rio Tinto met en vente son usine

Le géant minier anglo-australien Rio Tinto a décidé de mettre en vente trois de ses usines en France dont le site de Beyrède dans les Hautes-Pyrénées. 91 personnes y travaillent.

Le géant minier anglo-australien Rio Tinto a annoncé lundi son intention de vendre 13 sites de production dans le monde dont trois en France. Parmi eux, l'usine de Beyrède dans les Hautes-Pyrénées, qui emploie 91 salariés. Cette usine existe depuis plus de 100 ans, on y fabrique des abrasifs, du papier de verre aux grosses meules.

Quatre ans après avoir racheté Alcan, canadien qui avait lui-même avalé Pechiney, Rio Tinto est en pleine restructuration. Son objectif est d'affecter plus de ressources à l'exploitation du minerai de fer qui représente l'essentiel de ses bénéfices.
Les trois usines mises en vente en France (Gardanne, La Bâthie et Beyrède) sont les moins rentables de l'hexagone pour le groupe. Toutes trois appartenaient autrefois à Pechiney. Seize ans après sa privatisation, il ne reste pratiquement plus rien de ce qui fut l'empire français de l'aluminium.
Rio Tinto a indiqué être en discussion avec de possibles repreneurs pour ces usines. Dans un message adressé aux salariés de Beyrède, Rio Tinto assure vouloir attendre que le climat économique s'améliore pour mener à bien la vente. Les syndicats du site ne craignent pas une crainte rapide du site pour renflouer les caisses du groupe.

Sur le même sujet

Canet-en-Roussillon : Martin 12 ans, a récupéré son fauteuil roulant volé alors qu'il se baignait

Les + Lus