• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Centième convoi nocturne de l'A380 !

Deux à trois fois par mois, en toute discrétion, un convoi exceptionnel transporte l'A380 de Langon à Toulouse.

Par Pascale Conte

video title

Centième convoi de l'A380 !

Les convois en camion des pièces de l'Airbus A 380 se succèdent et sont toujours une attraction dans les villages traversés. Hier soir, l'évènement avait un air de fête puisque Airbus célébrait le 100ième convoi du superjumbo sur l'itinéraire à grand gabarit.

Dans la nuit du 29 au 30 novembre, le centième A380 a convoyé par camions sur les routes du Gers en éléments séparés, de la voilure à l'empennage en passant par les éléments de fuselage. Les riverains curieux et admiratifs sont toujours présents pour voir passer cette caravane exceptionnelle.

L'image est toujours impressionnante lorsque les morceaux du gros porteur traversent les rues étroites du Gers. Les voies de passage avaient été agrandies et aménagées pour l'occasion lors du premier passage de l'A380 sur cet itinéraire choisi. Depuis novembre 2003, date du premier convoi-test grandeur nature du passage de l'A380 de la Gironde aux usines de Blagnac, les cadences se sont accélérées avec la montée en puissance de la production du géant d'Airbus. On fête le centième convoi.

A chaque fois, l'avion traverse le sud-ouest en trois nuits. Ce convoi "anniversaire" a parcouru pour sa dernière ligne "droite" une trentaine de kilomètres dans la nuit du 29 au 30 novembre sur les routes du Gers. La première nuit, le convoi A380 va de Langon à Eauze, la deuxième d’Eauze à L’Isle-Jourdain et la troisième de L’Isle-Jourdain à Blagnac. Avant de parcourir ce dernier tronçon, il était stationné en kit aux abords de la RN124 du côté de l'Isle Jourdain, sur des parkings spécialement aménagés et placés sous protection.

Le convoi passe vers 3 heures du matin. Il est précédé d’une équipe chargée de déposer les panneaux de signalisation routière et d’enlever éventuellement les véhicules gênants le passage du superjumbo. Le convoi des six camions est ensuite escorté par des motards de la gendarmerie. Les manoeuvres sont réalisées avec délicatesse et la vitesse moyenne du convoi avance à 15 km/h.

Sur le même sujet

Gard : 9 centres postaux en grève illimitée dans les Cévennes

Les + Lus