Christian Bourquin fera appel

Christian Bourquin a été condamné ce jeudi à 2 mois de prison avec sursis pour favoritisme: détail et réactions.

Par Valerie Luxey

video title

video title

Christian Bourquin condamné: réactions à droite

Après la condamnation de Christian Bourquin à 2 mois de prison avec sursis pour favoritisme, les réactions de Stéphan Rossignol pour l'UMP et de France Jamet pour le Front National.

Le tribunal correctionnel de Bordeaux, où l'affaire était dépaysée, a estimé que Christian Bourquin avait, en 1999, usé de son influence, en tant que président du Conseil Général des Pyrénées Orientales d'alors, pour favoriser la société de communication de l'un de ses proches: Pascal Provencel.

Les deux hommes écopent de 2 mois de prison avec sursis.

L'actuel président de Région et sénateur socialiste avait contesté les faits lors de l'audience du 8 décembre 2011. Il a annoncé son intention de faire appel.

Dans la même affaire, l'ancien directeur des affaires financières et juridiques du département des Pyrénées Orientales est condamné à 2000 euros d'amende avec sursis. L'ex-responsable des achats est relaxé.

Europe Ecologie Les Verts Languedoc Roussillon réclame la démission de Christian Bourquin de ses fonctions électives.

Nous avons recueilli les réactions de Stéphan Rossignol pour l'UMP et France Jamet pour le Front National.

Sur le même sujet

Les + Lus