• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Condamné à 8 mois dont 4 avec port de bracelet

Il avait laissé son enfant âgé de 4 ans dans une voiture, pendant qu'il était en discothèque.

Par L.C.

video title

Narbonne (11) : le père "négligent" au tribunal

C'était le 14 juillet dernier. Un père a laissé son enfant de 4 ans dans sa voiture sur un parking de discothèque pendant qu'il dansait. La soirée avait été très arrosée. L'homme était jugé aujourd'hui à Narbonne. L'avocat général a requis 6 mois de prison dont 4 fermes.

8 mois de prison dont 4 mois ferme, sous la surveillance d'un bracelet électronique.

C'était le 14 juillet dernier. Un père avait laissé son enfant de 4 ans dans sa voiture sur un parking de discothèque pendant qu'il dansait en discothèque à Gruissan dans l'Aude.

La soirée avait été très arrosée.

Des passants avaient repéré l'enfant dans la voiture, seul, grelottant; pleurant. Il était 4 h 00 du matin.

 L'homme était jugé vendredi à Narbonne. L'avocat général avait requis 6 mois de prison dont 4 ferme.
Le tribunal l'a condamné à 8 mois de prison dont 4 avec sursis. Le père n'ira pas pas en prison, et purgera sa peine en portant un bracelet électronique.

L'homme, condamné en outre à 500 euros d'amende, a fait acte de repentance à l'audience en déclarant : "On ne m'y reprendra plus".

Le père défaillant a été condamné pour "soustraction des parents à une obligation".

Cet homme, en cours de séparation d'avec la mère de l'enfant, en avait la garde en juillet. Il l'avait d'abord emmené au feu d'artifice de Gruissan (Aude) en bord de mer, mais au lieu de rentrer pour coucher son enfant, il était allé boire un verre dans un café, puis était parti en discothèque, laissant l'enfant endormi sur la banquette arrière.

Les gendarmes étaient alertés vers 04h00 du matin par des clients de la discothèque voyant l'enfant en pleurs dans la voiture sur le parking.

"Cet homme n'est pas connu comme un père maltraitant, mais son comportement a été irresponsable, complètement immature, il mérite une sanction pénale", avait déclaré Bertrand Baboulène, alors procureur de Narbonne.

Sur le même sujet

Occitanie : l'eau de baignade en mer est de bonne qualité, dans les lacs et rivières il y a des points noirs

Les + Lus