Des tombes musulmanes profanées

Une cérémonie a eu lieu ce mardi matin au cimetière de Carcassonne où une trentaine de tombes musulmanes a été profanée

Par Valerie Luxey

video title

video title

Profanation de Carcassonne: les réactions

Les réactions d'Abdallah Zekri (vice président du Conseil Régional du culte Musulman) et d'Anne-Marie Charvet (Préfet de l'Aude) après la profanation d'une trentaine de tombes musulmanes dans le carré militaire du cimetière de Carcassonne

Une cérémonie de recueillement a démarré à 11 heures, en présence du Préfet de l'Aude, au cimetière Saint-Michel de Carcassonne.

Là, dans le carré militaire, une trentaine de tombes de soldats musulmans a été profanée dans la nuit de dimanche à lundi. Une première profanation avait eu lieu en septembre, sans que les auteurs soient retrouvés.

Cette fois encore, des inscriptions à caractère xénophobe et des croix gammées ont été peintes de manière anonyme, avant d'être nettoyées par les services de la Ville.

Sur le même sujet

Les images des manifestations à Barcelone

Les + Lus