Gaz de schiste : Hollande pour l'interdiction

Le président s'est déclaré favorable à l'interdiction de l'exploration et de l'exploitation.

Par Fabrice DUBAULT

Jean-Paul Chanteguet, élu de l'Indre, président PS de la commission du développement durable, s'est félicité des déclarations de François Hollande sur le gaz de schiste, soulignant que le président a "tranché en faveur du principe de prévention qui guide l'action des parlementaires" PS. Les 7 demandes de permis d'exploitation seront rejetées.

Bonne nouvelle pour le Gard et les sites retenus pour l'exploration et l'exploitation du gaz de schiste, "François Hollande a tranché en faveur du principe de prévention qui guide l'action des parlementaires socialistes prêts à légiférer pour interdire l'exploration et l'exploitation par fracturation ou fissuration", indique M. Chanteguet dans un communiqué.

"Exploiter les ressources pétrolières enfermées dans la roche mère est non seulement porteur de graves risques environnementaux et sanitaires mais cela ne fait que retarder la hausse inéluctable du prix des énergies fossiles. Imaginer que l'exploitation des huiles et gaz de schiste en France permettrait de diminuer le prix du chauffage ou du plein d'essence n'est qu'un leurre".

En ouverture de la conférence environnementale, vendredi à Paris, le président Hollande s'est prononcé pour le rejet de sept demandes de permis d'exploitation des gaz de schistes, pointant les "risques lourds pour la santé et l'environnement" de la fracturation hydraulique, la seule technique existant pour extraire les gaz de schiste des sous-sols.

Sur le même sujet

Les + Lus