Gilbert Collard FN en tête

© reuters
© reuters

Collard mène dans la 2ième circonscription du Gard à 900 voix près. Le sortant UMP hésite à se maintenir.

Par Laurence CREUSOT

video title

Gard : 2e circo - Collard en tête pour le FN

Une triangulaire se profile dans la 2e circonscription du Gard entre Gilbert Collard (FN), arrivé en tête du premier tour des législatives avec 34,57 % des suffrages devant la socialiste Katy Guyot (32,87 %) et le député sortant UMP Etienne Mourrut (23,89 %). Il n'y a que 900 voix d'écart.

Une triangulaire se profile dans la 2e circonscription du Gard entre Gilbert Collard (FN), arrivé dimanche en tête du premier tour des législatives avec 34,57 % des suffrages devant la socialiste Katy Guyot (32,87 %) et le député sortant UMP Etienne Mourrut (23,89 %).

Il n'y a que 900 voix d'écart entre les deux candidats FN et PS.

Alors qu'un dernier sondage avait donné M. Collard au coude-à-coude avec ses adversaires, l'avocat marseillais a créé la surprise en finissant en tête.

Interrogé sur son attitude, M. Mourrut qui ne dispose que de peu de réserve de voix, a indiqué qu'il "hésitait" à se maintenir au second tour: "On hésite, on réfléchit", a-t-il dit. "Ce sera une décision collective prise avec les militants et sympathisants, à la base", et non en lien avec l'UMP au niveau national qui veut le maintien de ses candidats partout où ils le peuvent.

Gilbert Collard l'a appelé à se désister en sa faveur. "On peut gagner. Mais pour gagner, il faut que les électeurs UMP nous rejoignent", a-t-il dit. "On ne peut envoyer une député socialiste de plus. S'il le fait, ses électeurs s'en souviendront", a-t-il lancé.

Dans cette circonscription où l'abstention a été moindre qu'au niveau national (36,64 %), la candidate socialiste devrait, elle, pouvoir s'appuyer sur les voix du Front de gauche (5,18 %).

Tous les autres résultats

Le FN en force

Avec cinq candidats sur six qualifiés pour le second tour des législatives, dans quatre triangulaires et un duel avec le PS, le Front national a confirmé dimanch sa force dans le Gard, seul département à avoir placé Marine

Le Pen en tête au premier tour de la présidentielle.

Dans la 2e circonscription, l'avocat Gilbert Collard a terminé en tête avec 34,57% des suffrages. Il a devancé la socialiste Katy Guyot (32,87%) et le député sortant UMP Etienne Mourrut (23,88%).

Gilbert Collard a appelé le candidat UMP à se désister en sa faveur. "On peut gagner. Mais pour gagner, il faut que les électeurs UMP nous rejoignent", a-t-il dit. "On ne peut envoyer une député socialiste de plus. S'il le fait, ses électeurs s'en souviendront", a-t-il lancé.

Interrogé, M. Mourrut qui ne dispose que de peu de réserves de voix, a indiqué qu'il "hésitait" à se maintenir au second tour: "On hésite, on réfléchit", a-t-il dit. "Ce sera une décision collective prise avec les militants et sympathisants, à la base", et non en lien avec l'UMP au niveau national qui veut le maintien de ses candidats partout où ils le peuvent.

Le FN sera présent dans trois autres triangulaires, face à l'UMP et à un candidat de la gauche. Arrivés en 3e position dans ces trois circonscriptions, le FN ne peut espérer guère plus que de jouer les trouble-fêtes, que ce soit à Nîmes-1 ou à Bagnols-sur-Cèze, où les députés sortant NC Yvan Lachaud et UMP Jean-Marc Roubaud sont en difficulté, ou à Nîmes-2 où le candidat EELV, investi par le PS, pourrait emporter cette nouvelle circonscription.

Le FN sera également présent à Alès-Ouest dans un affrontement contre le sortant socialiste William Dumas (31,85%), en bonne position pour l'emporter, avec un Front de gauche à 16,45%.

Enfin à Alès-Est, le sortant UMP Max Roustan (31,19%) est en ballottage dans un duel indécis face au PS (29,51%). C'est la seule circonscription où le FN (19,55 %) ne s'est pas qualifié.

Sur le même sujet

Les + Lus