Hérault : hébergement d'urgence toujours actif

Le préfet de l'Hérault conserve le dispositif d'accueil des sans abri du fait des températures négatives de nuit

Par Laurence CREUSOT

Le préfet de l'Hérault Claude Baland a décidé de maintenir un dispositif d'hébergement d'urgence des sans abri à cause des températures qui restent négatives la nuit. De l'ordre de - 5 degrés ressenties.

D'après le communiqué de la préfecture : "Cela devrait permettre aux personnes encore hébergées sur les places supplémentaires du dispositif hivernal, si elles le souhaitent, d’être réorientées vers les Services d’Accueil et d’Orientation (SAO) de Béziers, Sète et Montpellier ainsi que vers les CCAS des communes et les Agences départementales de la solidarité du Conseil Général afin de leur permettre de réaliser un diagnostic social sur leur situation personnelle et d’instruire si nécessaire, une demande d’hébergement d’insertion ou de logement adapté à déposer auprès du Service Intégré d’Accueil et d’Orientation (SIAO) chargé par M. Le Préfet, de la coordination départementale."

Durant cette période de grand froid et toujours selon la préfecture, en plus des 145 places d’hébergement d’urgence ouvertes toute l’année, 238 places ont permis à toutes les personnes qui le souhaitaient d’être hébergées, y compris avec leurs animaux.


Les taux d’occupation sur ces places d’urgence ont été en moyenne pendant les 16 jours du dispoditif de niveau 3, de l’ordre de 98% sur Montpellier, 71% sur Sète, 21% sur Agde et 50% sur Béziers.

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus