• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

La vente du neuf chute de moitié à Toulouse

La ville se densifie, les logements neufs fleurissent pourtant la vente d'appartements neufs est en baisse.

Par PC

video title

Toulouse : l'immobilier en crise

La vente des logements neufs ne cessent de baisser à Toulouse et dans l'agglomération. Au premier trimestre 2012, il atteint moins 59% par rapport à l'an dernier qui déjà était assez défavorable pour le marché. Seule satisfaction, les prix pourraient baisser.

A Toulouse mais aussi dans l'agglomération, les chiffres de la commercialisation immobilière de logements neufs sont en chute de 50% et plus au premier trimestre 2012.

Nouveau signe concret de la crise : la chute de la vente des logements neufs à Toulouse.

La croissante de la démographie toulousaine est spectaculaire : 12,8% d'habitants supplémentaires en 10 ans. C'est la première aire urbaine française qui a connu une si forte augmentation de population depuis plus de dix ans. Devenir propriétaire reste le rêve de nombre de français. Mais les prix de l'immobilier ne permettent pas toujours de le réaliser. Entre écoquartiers et habitats de mixité sociale, les grues tapissent le ciel de l'agglomération toulousaine.

Les petits logements trouvent généralement acquéreurs, ville étudiante oblige. Par contre, selon les professionnels de la promotion immobilière, les chiffres des ventes d'habitats neufs sont catastrophiques ce début d'année 2012 : moins 59% à Toulouse et moins 44% dans la périphérie par rapport à l'an passé. C'est encore plus inquiétant qu'au plan national rapportent la Fédération nationale de la promotion immobilière. 

Les notaires constatent également une baisse des ventes de logements dans le neuf mais aussi dans l'ancien.

La hausse des taux peut également expliquer cette tendance. Mais les prix d'acquisition aussi. Le mètre carré est de 3 543 € en moyenne sur la commune de Toulouse. Les futurs propriétaires ou primo-accédants n'arrivent pas toujours à obtenir un crédit foncier. Au départ, les loyers toujours à la hausse, ne permettent pas aux familles de faire des économies. Quelques investisseurs continuent de préférer la pierre à la bourse et se tournent vers le logement neuf.

Petite consolation, le marché du logement neuf pourrait baisser afin de vendre les lots de logements neufs vides depuis plusieurs mois.

Sur le même sujet

Montpellier : Les profs en grève mobilisés offrent du café aux candidats au bac

Les + Lus