Laguiole ne retrouvera pas son nom

La commune aveyronnaise a été déboutée par la justice de l'intégralité de ses demandes.

Par Marie MARTIN

video title

Laguiole : la justice déboute la commune

La commune de Laguiole a perdu son procès contre l'entrepreneur propriétaire de son nom.

L'affaire remonte à 1993, lorsqu'un entrepreneur astucieux dépose la marque Laguiole (jusqu'alors non protégée) pour commercialiser des couteaux mais aussi des barbecues, des vêtements, du linge et des briquets.

Désormais propriétaire du nom, il accorde des licences à des entreprises françaises et étrangères qui peuvent commercialiser sous ce nom des produits d'importation.

On est bien loin du célèbre couteau siglé d'une abeille, fabriqué depuis le XIXème siècle à Laguiole et la commune prend ombrage de cette publicité qu'elle juge néfaste pour son image et sa renommée.

En mai 2010, la municipalité saisit le Tribunal de Grande Instance de Paris pour retrouver l'usage de son nom. Deux ans plus tard, la justice a tranché. Elle estime que la commune n'est pas fondée à invoquer une atteinte à son nom, dans la mesure où le couteau Laguiole est "un nom entré dans le langage courant" et que la commune est peu connue, contrairement  à ce qu'elle prétend. La TGI a donc débouté la commune aveyronnaise de toutes ses demandes et la condamne en outre à verser 50 000 euros à l'entrepreneur.

Le maire de Laguiole, Vincent Alazard, est l'invité du journal de France 3 Midi-Pyrénées, dimanche soir, à partir de 19 heures.

Sur le même sujet

Les + Lus