• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Languedoc-Roussillon : saison touristique record

La hausse des nuitées est générale pour la saison estivale 2011. Seule la restauration stagne par rapport à 2010

Par Fabrice DUBAULT

video title

Région : 2011 saison touristique record

La hausse des nuitées est générale pour la saison estivale 2011. Seule la restauration stagne par rapport à 2010. Le Languedoc-Roussillon a bénéficié d'une saison estivale de "tous les records", selon un bilan présenté par le conseil régional lors des assises régionales du tourisme, mardi.

Le Languedoc-Roussillon a bénéficié d'une saison estivale de "tous les records", selon un bilan présenté par le conseil régional lors des assises régionales du tourisme, mardi au Pont du Gard.

Malgré un mois de mai sans pont qui "a freiné la fréquentation", la saison estivale, moins concentrée entre le 14 juillet et le 15 août que par le passé, a permis d'enregistrer, par rapport à 2010, "des hausses" en termes de nuitées, de commerces et de services, ainsi que sur les activités culturelles.

Seule la restauration tire un bilan identique à l'année précédente, précise le conseil régional, indiquant que 51% des résidences de tourisme, 45% des campings, 36% des hôtels, les chambres d'hôtes et les villages de vacances ont enregistré "leurs meilleurs résultats".

L'augmentation est particulièrement sensible pour les établissements haut de gamme.

Ainsi, les hôtels 4 étoiles ont bénéficié d'une hausse de 25% depuis le mois de janvier alors que les hôtels 0 étoile et 2 étoiles ont, sur cette même période, subi une baisse.

Autre motif de satisfaction: le mois de septembre. Entraîné par des records de température, il a permis une fin de "saison exceptionnelle", notamment sur le littoral (56% des professionnels en hausse) qui a enregistré la plus forte progression.

Le Languedoc-Roussillon, où le tourisme représente 15% du PIB et 8% de l'emploi, est la 4e destination française. A terme, il entend amplifier cet impact économique, notamment avec la marque "Sud de France", qu'il développe depuis quelques années dans tous les domaines d'activités.

Sur le même sujet

Interview de Christophe Barret

Les + Lus