• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Languedoc-Roussillon: la BEI prête 400 millions

Cette somme est prêtée à la région Languedoc-Roussillon pour rénover et moderniser ses lycées.

Par Fabrice DUBAULT

La Banque européenne d'investissement (BEI) a prêté vendredi 400 millions d'euros à la région Languedoc-Roussillon afin de lui permettre de moderniser ses lycées, et améliorer notamment leur "efficacité énergétique", a-t-on appris auprès de l'institution.

Cette somme, prêtée à échéance de 30 ans, doit permettre à la région de "construire et rénover des lycées avec un haut niveau d'efficacité énergétique c'est-à-dire répondant aux normes environnementales de l'Europe 2020", a précisé la BEI dans un communiqué.

La signature a eu lieu au lycée Georges-Frêche de Montpellier, inauguré vendredi et premier des cinq établissements neufs à bénéficier de cette manne.

Parmi ces nouveaux établissements, devrait figurer "un lycée pilote en basse consommation d'énergie". Ce prêt servira également à rénover 43 lycées et à "la mise en place de chaufferies à bois".

Bras financier de l'Union européenne, la BEI a pour actionnaires les vingt-sept États membres. Sa mission consiste à accorder des financements à long terme à l'appui de projets d'investissement.

"Les régions ne trouvent plus à l'heure actuelle dans le marché bancaire des conditions semblables à celles que nous leur offrons", remarque Philippe de Fontaine Vive, vice-Président de la BEI. Il souligne que ce prêt est le premier consenti directement à la région Languedoc-Roussillon, sans passer par l'intermédiaire des banques.

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus