• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le corps du trafiquant de drogue retrouvé calciné

Le corps retrouvé brulé dans le coffre d'une voiture près de bagnères-de-Luchon est celui d'un petit trafiquant.

Par V BH et AFP

Un homme, dont le corps a été récemment retrouvé à l'arrière d'une voiture calcinée près de Bagnères-de-Luchon (Haute-Garonne), a été identifié comme un ancien trafiquant de drogue au "lourd passé judiciaire". Tout juste sorti de prison, cet homme de Haute-Saône, âgé de 59 ans, a probablement été victime d'un règlement de comptes.

Il a été abattu d'un ou de plusieurs coups de fusil dans la poitrine. Les enquêteurs le soupçonnent d'avoir repris du service après sa sortie de prison et d'avoir trempé dans un trafic avec l'Espagne, voisine du lieu où son cadavre carbonisé a été découvert. Mais s'il était connu pour des affaires de stupéfiants, il ne s'agissait pas a priori d'un gros caïd de la drogue.

Sa dépouille a été découverte dans la nuit du 28 au 29 septembre dans une carrière à Chaum, dans la malle arrière d'une Peugeot 306 brûlée. Ce sont les pompiers venus éteindre l'incendie qui l'ont trouvée. Pendant longtemps, on a cru avoir affaire à des restes animaux. La voiture incendiée était bien celle de l'ancien trafiquant de drogue, dont l'identité n'a pas été révélée.

L'enquête a été confiée à la Juridiction inter-régionale spécialisée (JIRS) de Bordeaux. Les JIRS sont spécialisées dans la lutte contre la criminalité organisée et la délinquance financière et sont saisies d'affaires complexes. La région Midi-Pyrénées est très peu familière de tels règlements de comptes.

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus