• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le covoiturage à la cote

Partager sa voiture séduit de plus en plus de salariés et les entreprises aussi.

Par AP

video title

Toulouse: le covoiturage en vogue

De plus en plus de personnes adoptent la solution du covoiturage, plus économique et plus pratique.

Un même véhicule pour différents salariés, c’est de plus en plus tendance sur Toulouse. Et pour cause, la circulation reste quotidiennement problématique dans l’agglomération.
Selon l’Insee, près d'un déplacement quotidien dans la région sur trois est un déplacement domicile/travail. Trois sur 4 se font en voiture.

Dès lors, le covoiturage et l'autopartage sont deux leviers efficaces pour diminuer l'emploi de la voiture individuelle, tout comme l'utilisation du vélo ou des transports en commun.
Le covoiturage est apparu il y a quelques années en France mais son développement est récent. Il s’entend comme la mise en commun d'un véhicule entre plusieurs personnes pour effectuer un même trajet. Des collègues résidant dans le même secteur géographique et travaillant sur le même site partagent un seul véhicule avec l’espoir de diminuer ainsi, un peu, les embouteillages.

47 entreprises de l'agglomération (soit 74 000 salariés) sont partenaires du système de covoiturage Tisséo. 2600 covoitureurs sont inscrits sur la base de données inter entreprises et plus de deux millions de km ont ainsi été évités, soit 453 tonnes de CO2 non rejetées dans l'atmosphère, en 2012.

L'autopartage est un peu différent. On adhère à un réseau comme Mobilib à Toulouse qui fournit une voiture à louer pour effectuer un trajet. 28 voitures sont disponibles sur 14 stations réservées en ville.

Sur le même sujet

Nîmes : le loup solitaire des Costières traqué après des attaques d'animaux

Les + Lus