Le nouvel écrin de Toulouse-Lautrec

Le musée albigeois rouvre ses portes lundi, après la troisième et dernière phase de travaux de rénovation.

Par Marie MARTIN

video title

Albi : le nouveau musée Toulouse-Lautrec

Après dix ans de travaux répartis en trois étapes, le musée Toulouse-Lautrec revisité s'apprête à ouvrir ses portes au public.

Cela fait plus de dix ans que le musée Toulouse-Lautrec d'Albi a entamé son travail de rénovation.

Installé dans le cadre prestigieux du palais de la Berbie et de la cité épiscopale, le musée albigeois présente la plus grande collection publique des oeuvres de l'enfant du pays, Henri de Toulouse-Lautrec.

C'est en 1922 que le musée a ouvert ses portes, suite au leg du comte et de la comtesse de Toulouse-Lautrec. Jugé vieillot et poussiéreux, il se lance dans un ambitieux programme de réhabilitation en 2001, avec l'objectif de devenir un grand musée contemporain d'envergure internationale. Trois phases de travaux vont se succéder, pendant lesquelles les visites continuent.

Un nouveau parcours muséographique, un auditorium de 150 places, une salle dédiée aux activités pédagogiques, un grand centre de documentation, un nouvel accrochage des œuvres avec une nouvelle lecture de l'œuvre du peintre Toulouse-Lautrec : c'est tout cela que les visiteurs pourront découvrir à partir de lundi 2 avril. Un parcours muséographique enrichi par les prêts exceptionnels de sept œuvres du musée d’Orsay.

Deux niveaux sont consacrés au peintre tarnais, le troisième présente une collection d'art moderne présentant les oeuvres des amis et contemporains de Toulouse-Lautrec.

L’ouverture du musée sera accompagnée par la présentation d’une exposition de photographies de Dominique Delpoux, artiste d’origine tarnaise qui a suivi les travaux de restructuration du musée.

Depuis son ouverture au début du XXe siècle, le musée Toulouse Lautrec accueille des centaines de milliers de visiteurs.

Sur le même sujet

Les + Lus