• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le preneur d'otages mis en examen à l'hôpital

La mise en examen de Fethi Boumaza était attendu. Elle a eu lieu sur son lit d'hôpital.

Par Pascale Conte

Le parquet de Toulouse avait ouvert jeudi soir une information judiciaire contre l'homme qui a pris en otages quatre personnes mercredi dans une banque toulousaine. Un juge d'instruction s'est déplacé pour lui notifier sa mise en examen.

Fethi Boumaza, 26 ans, étant hospitalisé sous surveillance après avoir été blessé lors de la libération des otages. Aujourd'hui, il est poursuivi pour "extorsion, tentative d'extorsion avec arme, séquestrations, dégradations volontaires par incendie, violence avec armes sur personnes dépositaires de l'autorité publique".


"Le parquet requiert sa mise en détention", a précisé le procureur Michel Valet, mais c'est le juge des libertés et de la détention qui décidera. L'incarcération ne pourra avoir lieu que lorsque l'état physique et mental de cet homme très perturbé le permettra. La mise en examen pour extorsion et tentative d'extorsion avec arme est à elle seule passible de la cour d'assises.


Fethi Boumaza a tenté de mettre le feu à l'agence bancaire du CIC de l'avenue Camille-Pujol juste avant d'être interpellé.

Le parquet n'a pas retenu le chef de tentative de "meurtre" pour les coups de feu tirés vers les policiers car l'arme utilisée, un gomme-cogne, ne tire que des projectiles en caoutchouc.

A lire aussi

Sur le même sujet

Aude : des sénateurs évaluent les riques climatiques et les indemnisations des victimes

Les + Lus