Le rappel à l'ordre de l'Unesco

Le patrimoine mondial demande la délocalisation du festival de théâtre. Les écologistes approuvent.

Par Marie MARTIN

video title

Gavarnie : l'Unesco milite contre le festival

Le festival de théâtre de Gavarnie est au coeur d'une polémique. L'Unesco souhaite son déplacement, pour mieux protéger ce site exceptionnel.

C'est une demande récurrente. Qui n'a pour le moment aucun effet.

Depuis le classement en 1997 du cirque de Gavarnie au patrimoine mondial de l'Unesco, le comité du même nom demande la délocalisation du festival de théâtre, pour incompatibilité avec la valeur universelle et exceptionnelle du site.

Le festival, qui se tient sur le plateau de la Courade, depuis 27 ans, attire 10 000 sur deux semaines. En réponse aux critiques de l'Unesco (piétinement, pollution, encombrement...), les organisateurs ont tenté peu à peu de minimiser l'impact. Les gradins ont été supprimés et remplacés par de simples rangées de chaises, des toilettes sèches ont été installées...

Mais l'Unesco continue de faire la sourde oreille. Et le comité a désormais le soutien des écologistes de la région. Lesquels viennent de rappeler qu'ils souhaitent eux aussi que le festival soit déplacé d'une centaine de mètres.

L'Etat Français s'était d'ailleurs engagé à imposer ce déplacement, avant que le cirque de Gavarnie ne soit classé.

Cette fois, l'Unesco demande aux autorités françaises et espagnoles d'apporter des réponses concrètes d'ici le 1er février 2014 et de préparer une étude sur les sites susceptibles d'accueillir le festival.

Du côté de la direction du festival, pas question de quitter les lieux sans discuter. D'autant que le Conseil général n'a pas caché que si la manifestation devait quitter le cirque, elle n'existerait plus.

 

 

Sur le même sujet

Les + Lus