• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les bons comptes de la Méditerranée

Pêcheurs et biologistes s'associent pour étudier thons, raies, requins et dauphins de Méditerranée.

Par Carine Alazet

video title

Une pêche au gros pas comme les autres

Pêcheurs et biologistes s'associent pour étudier les espèces marines de Méditerrannée

Comment surveiller l'état de la faune marine de Méditerranée ? L'association "Ailerons" a une solution. Elle embarque régulièrement un biologiste avec des pêcheurs de gros. Ces jours-là, toutes les prises sont baguées, numérotées et mesurées avant d'être relâchées.

Ce comptage s'intéresse principalement aux espèces au sommet de la chaîne alimentaire: requins, dauphins, raies et thons.

Lors de la prochaine sortie en mer de l'association, en septembre, les poissons seront également équipés de balises GPS afin de aussi suivre leurs déplacements.

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus