• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les chasseurs pyrénéens éloignés des ours

Une association de défense de la vie sauvage demande que la chasse soit interdite dans les zones à ours.

Par Pascale Conte

Lors des premières réintroductions de plantigrades dans les Pyrénées, les associations de chasse s'étaient engagées à ne pas de faire de battue dans les secteurs où un ours était signalé.

Dans les faits, ce protocole ne serait pas toujours respecté. L'association écologiste Férus, pour la protection des ours, des loups et des lynxs, tire la sonnette d'alarme. Ses membres actifs tentent depuis plusieurs années d'amorcer un dialogue entre éleveurs et protecteurs de ces espèces. Sur le terrain, ils réalisent des actions éducatives. Selon eux, "l'ours, accusé souvent de décimer les troupeaux, ne chasse qu'au début du printemps après son hibernation". En automne, lors de l'ouverture de la chasse, il serait donc plus facilement fragile. Pour cette raison, Férus, en relation avec l'équipe de suivi de l'ours, préconise des zones de non-chasse sur des territoires de montagne où les populations de plantigrades se retrouvent familièrement.

Sur le même sujet

Montpellier/Battle of the Year: les femmes font leur place dans la danse hip-hop

Les + Lus