“Les vagabonds” vainqueur du Battle of the Year

"Les vagabonds", champions du monde de breakdance. Deux danseurs sont de Perpignan.

Par Armelle Goyon

video title

video title

Perpignan : les filles du Battle of the Year

Les Championnats du Monde de breakdance , le Battle of the Year ont lieu à Montpellier . 24 pays sont en compétition, dont les filles de Perpignan.

Le crew français "Les vagabonds" a remporté samedi 19 novembre le titre de champion du monde  2011 de breakdance, lors de la Battle of the Year organisé à la salle Arena de Montpellier. Devant 12 000 spectateurs, 20 équipes de danseurs de 20 pays différents se sont affrontées dans des shows chorégraphiques de 6 mn.

Nés en 2000, "Les vagabonds" ont déjà remporté en 2006, le titre de champion du monde de breakdance.  La particularité des " "Vagabonds" est de réunir des personnalités issues de toutes les origines éthniques, sociales et géographiques autour de valeurs communes. Deux des danseurs sont originaires de Perpignan.

Sa prestation s'est ouverte sur un tableau qui s'est animé au fur et à mesure dans un mouvement parfait de synchronisation et très spectaculaire, avec des "coupoles" (rotations sur les épaules), "headspins" (rotations sur la tête) "freezes" (postures immobiles). "C'était important pour nous d'être là. L'idée est de rappeler notre victoire de 2006 et la culture de la rue", a expliqué Mohamed Belarbis, dit Momo, leader du groupe qui compte une vingtaine de membres de 18 à 40 ans.

Les Français ont dominé en finale les Américains de Battle Born. Auparavant, ils avaient éliminé les Taïwanais de TPEC. L'autre demi-finale avait vu la victoire des Américains
sur le "crew+"japonais Nine State B Boys.

Cette compétition, organisée pour la deuxième année d'affilée à Montpellier alors qu'auparavant elle avait toujours lieu en Allemagne, s'est disputée dans la salle de l'Arena en deux parties.

Dans la première, vingt équipes, parmi lesquelles le Guatemala, la Russie, le Brésil, Israël, la Tunisie, le Kazakhstan ou la Corée du Sud, tenante du titre, ont disposé de six minutes pour présenter un programme.

Un jury notant la technique et le rythme, la synchronisation des danseurs, l'originalité des scénarios et l'aspect spectaculaire, a retenu quatre équipes pour les demi-finales. Les qualifiés se sont défiés alors en face à face ou sont intervenus en alternance au plus proche de la musique.
 

Dans une ambiance survoltée, quelque 12.000 spectateurs ont salué la victoire des Français tout en assistant au tournage d'un film sur l'histoire de la breakdance avec un affrontement entre Sud-Coréens et Américains. La date de sortie en salles, n'a pas été communiquée.

Sur le même sujet

Les + Lus