• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les victimes de l'école juive inhumées à Jérusalem

Les trois enfants et le jeune rabbin abattus par Mohammed Merah reposent dans le plus grand cimetière de Jérusalem.

Par Frédéric Fraisse

Les corps de Jonathan Sandler, 30 ans, professeur de religion juive, ses deux fils Arieh, 5
ans, et Gabriel 4 ans, ainsi que la petite Myriam Monsonego, 7 ans, fille du directeur de l'école Ozar Hatorah ont été inhumés mercredi matin.

Leurs corps reposent désormais dans le plus grand cimetière de Jérusalem, le cimetière Har Hamenouhot (Mont du repos), dans le quartier de Givat Shaoul.

Les victimes avaient toutes la double nationalité franco-israélienne.

Toutes ont été la cible de Mohammed Merah lundi matin au moment d'entrer en cours à l'école juive Ozar Hatorah à Toulouse. L'homme est parvenu à s'enfuir.
Cela porte à sept le nombre de victimes de cet homme de 24 ans qui est vraisemblablement l'auteur de quatre autres homicides dans les jours précédents. Il s'agit dans ces cas de militaires d'origine maghrébine ou antillaise à Toulouse et Montauban.

Sur le même sujet

Les “gilets jaunes” d’Alès ont de nouveau investi la rocade

Les + Lus