• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Mansour Larabi “commence à reconnaître les faits”

Le meurtrier présumé de la jeune Adeline, interrogé par le SRPJ de Montpellier "parle".

Par Fabrice DUBAULT

video title

Fleury d'Aude (11) : le corps d'Adeline retrouvé

Le corps de la jeune femme, a été découvert dans le gouffre de l'Oeil Doux, sur la commune de Fleury d'Aude, dans le cadre de l'enquête sur la disparition d'Adeline Beau à Béziers depuis vendredi. Mansour Larabi commence a reconnaître les faits devant les enquêteurs du SRPJ.

Le meurtrier présumé d'Adeline Beau, disparue à Béziers depuis samedi dernier et retrouvée morte jeudi dans le gouffre de l'Oeil Doux, sur la commune de Fleury d'Aude, a commencé vendredi à reconnaître les faits, a-t-on appris de source proche du dossier.

L'ex-compagnon de la jeune femme, Mansour Larabi, 36 ans, découvert mardi soir inconscient dans une chambre d'hôtel à Narbonne (Aude) après avoir tenté de se suicider, "semble évoluer" alors que sa garde à vue, qui a débuté avec l'accord des médecins jeudi matin, a été prolongée de 24 heures, a précisé cette source.

"Il parle", a ajouté cette source.

Le légionnaire d'Aubagne (Bouches-du-Rhône), déclaré déserteur depuis le 9 février, était d'abord resté mutique puis avait nié avoir tué la femme qu'il avait rencontrée il y a cinq mois mais qui lui avait signifié la fin de leur relation.

Le militaire sera déféré samedi matin devant la justice à Béziers dans le cadre d'une information judiciaire ouverte pour "enlèvement et homicide volontaire", qui pourrait être requalifiée en assassinat en fonction des investigations et des auditions menées depuis jeudi.

Le corps immergé de cette pâtissière de 25 ans, mère d'une petite fille de 2 ans et demi, a été découvert dans un gouffre à une quinzaine de kilomètres de Narbonne au pied du massif de la Clape, ligoté et placé dans un sac de sport type militaire duquel des pieds dépassaient.

Selon l'autopsie pratiquée vendredi après-midi, la jeune femme est morte par strangulation, a précisé la même source.

A lire aussi

Sur le même sujet

Béziers : Jacques Rançon avoue le meurtre d'Isabelle Mesnage dans la Somme en 1986

Les + Lus