• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

“Mélenchon ne peut pas vivre sans moi”

Marine Le Pen a ironisé sur la candidature de Jean-Luc Mélenchon à Hénin-Beaumont.

Par Carine Alazet et Joan Lopez sur place à Perpignan

video title

Marine Le Pen et les candidats FN aux législatives

Marine Le Pen est venue soutenir les candidats de son parti dans les Pyrénées-Orientales en prévision des prochaines législatives. La présidente du Front National a ironisé sur la candidature de Jean-Luc Mélenchon face à elle dans la 11ème circonscription du Pas-de-Calais

La présidente du Front National, en visite dans les Pyrénées-Orientales pour soutenir les candidats de son parti aux élections législatives, n'a pas voulu "alimenter la polemique médiatique" quant au choix de Jean-Luc Mélenchon de se présenter face à elle dans la 11ème circonscription du Pas-de-Calais.  

Marine Le Pen a simplement déclaré sur un ton ironique que le responsable du Front de gauche ne pouvait plus se passer d'elle. Elle devrait donner plus de précisions dans une conférence de presse prévue lundi.

L'ex-candidate à la présidentielle, déjà dans la bataille des législatives des 10 et 17 juin prochains, estime que "Hollande c'est le sarkosisme de gauche". Elle pense que le nouveau président ne pourra pas mettre en place son projet de banque de dépots et banque d'investissement.

Pour Marine Le Pen, Nicolas Sarkozy est le seul responsable de sa defaite. Elle considère que "les gens veulent plus de sécurité et donc plus de policiers", fustigeant ainsi les suppresions de fonctionnaires prévues par l'ancien président de la République.

Sur le même sujet

Aude : Christophe Castaner en visite à Vinassan

Les + Lus