• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Midi libre paraîtra finalement lundi

Le mouvement de grève est levé, un nouveau préavis est déposé pour jeudi prochain.

Par Armelle Goyon

Le quotidien régional Midi Libre paraîtra lundi, après avoir été absent des kiosques
samedi et dimanche, la rédaction ayant voté dimanche la levée du mouvement de grève
lancé après l'annonce d'un plan social, selon une source syndicale.

La reprise du travail a eu lieu dimanche à 14H00, selon cette source.

Un nouveau préavis de grève a été déposé pour jeudi, date d'une rencontre entre les représentants du personnel et Pierre Jeantet, président du conseil de surveillance de Midi Libre, a-t-elle ajouté.

Vendredi, Alain Plombat, président du directoire des Journaux du Midi (JDM), avait
déploré la perte financière entraînée par la non-parution du quotidien, estimant que le mouvement de grève était "prématuré" car on ne "connaît pas encore le nombre de départs volontaires".

Un plan social, qui vise à diminuer de 8 millions d'euros la masse salariale, avait été présenté lundi au niveau du groupe JDM. Il concerne 158 postes, dont 123 en CDI, et a été détaillé depuis dans les entités du groupe: Midi Libre, Centre Presse, L'Indépendant, l'Imprimerie du Midi et MidiMedia, société en charge de la pub.

Ce plan s'accompagne de projets de développement de 2 millions d'euros de chiffres
d'affaires. Ils portent sur le passage en tout couleur des quotidiens, l'offre numérique ou les services annexes, comme la distribution des journaux nationaux (5.000 exemplaires actuellement) et l'édition ou l'organisation de salons.

Plusieurs points suscitent l'opposition des salariés, à commencer par le service photo qui "va passer de 27,8 à 9 postes", et la "suppression des secrétaires de rédaction", selon le SNJ.

Sur le même sujet

Gard : un détenu s'évade durant une pause pipi lors d'un transfert entre la prison de Villeneuve-lès-Maguelone et Alès

Les + Lus